juillet 2017
Dubaï

Expo 2020 : ode à l'innovation

Par Sylvie A. Briand
Partage

Cinq ans après Milan, l’exposition universelle regroupant 180 pays de six continents s’ouvrira en octobre 2020 à Dubaï sur le thème « connecter les esprits, construire le futur ». Quelque 25 millions de visiteurs sont attendus sur le site qui s’étalera sur 440 hectares, près du nouvel aéroport Al-Maktoum, et sera relié au reste de la ville par une extension du métro, entièrement automatique et en viaduc sur la majeure partie de son parcours. « L’ambition de Dubaï est de créer une plate-forme de discussion mondiale et un véritable tremplin de créativité à travers des activités et des pavillons innovants », indique le site officiel de l’événement.

Le pavillon des Émirats arabes unis, dont la conception a été confiée au très réputé architecte espagnol Santiago Calatrava, doit être le point d’orgue de l’expo. Pendant les six mois que durera l’exhibition, le site doit être alimenté à 50 % par des énergies renouvelables, et 90 % des matériaux de construction devront ensuite être recyclés ou revalorisés. Après l’Expo 2020, l’endroit est appelé à devenir un complexe industriel consacré aux technologies innovantes.

Pour l’heure, Dubaï doit investir entre 2 et 4 milliards de dollars (de 1,7 à 3,5 milliards d’euros) pour la construction, et jusqu’à 8 milliards de dollars (7,1 milliards d’euros) pour les infrastructures secondaires (hôtels, commerces, métro, etc.) ; à la clé, plus de 10 milliards de dollars (8,9 milliards d’euros) de retombées par an, selon les estimations du cabinet de conseil Deloitte.  

Partage
à lire du même auteur
À lire aussi dans AM BUSINESS
AM BUSINESS Saham : une réussite panafricaine
AM BUSINESS Agriculture Business report : la main bien visible du marché
AM BUSINESS La sélection : créateurs de capital
AM BUSINESS Dubaï Business as usual ?

Suivez-nous