septembre 2017
Agenda

Les festivals et les expos à ne pas rater en ce moment

Partage
Par Catherine Faye, Hedi Dahmani, Fouzia Marouf et Thalie Mpouho
 
De Salé (Maroc) jusqu'à Marseille, en passant par Arles ou Le Havre. Voici les expos et les festivals qu'Afrique Magazine vous recommande de ne pas rater !
 
Marseille : Le Mucem explore l’Ancien Monde                                                                                                                                                               
Entre Méditerranée et océan Indien, mille ans d’aventures maritimes et d’échanges entre civilisations.                                                                                          
DE L’EMPIRE PERSE aux conquêtes d’Alexandre le Grand, de l’expansion de l’Islam aux explorations chinoises, des aventures portugaises aux navigations hollandaises, l’exposition conduit le visiteur à travers d’extraordinaires récits de voyages. Un parcours au croisement de l’or d’Afrique et de l’argent d’Occident, des verreries de Venise, des cotonnades indiennes, des porcelaines et des épicesvenues des mers de Chine. Avec plus de deux cents oeuvres provenant de cinquante musées et institutions, de Lisbonne à Singapour, l’Ancien Monde tel qu’il est apparu aux premiers aventuriers des mers, riche d’un avenir à construire.
« AVENTURIERS DES MERS, MÉDITERRANÉEOCÉAN INDIEN, VIIe-XVIIe SIÈCLE », Mucem, jusqu’au 9 octobre.
7, promenade Robert-Laffont, Marseille. mucem.org
 
Mémoire : VOYAGE ENTRE LE HAVRE ET DAKAR
La ville de Normandie, qui fête ses 500 ans, ÉCLAIRE ses liens historiques avec le Sénégal.
10 000 SÉNÉGALAIS et Franco-Sénégalais vivent au Havre et dans sa périphérie. À travers l’exposition « Le Havre-Dakar, partager la mémoire », la Ville, qui fête le cinquième centenaire de sa création, rend hommage à cette communauté. Des liens forts et singuliers, qu’ils soient douloureux – à travers les comptoirs de traite – ou artistiquement féconds. Avec le concours du musée Théodore-Monod (Dakar) et de collections rassemblées en France, les oeuvres et objets patrimoniaux côtoient le travail de 14 artistes contemporains (photo, vidéo, peinture, textiles…). Des parcours thématiques complètent l’exposition et une salle de 100 m2 est spécialement dédiée au plus jeune public. 
Jusqu’au 31 décembre. museum-lehavre.fr
 
Cinéma : L’oeil des femmes
LA 11e ÉDITION du Festival de Salé (Maroc) joue une nouvelle séquence au fil d’une programmation dévolue aux premiers films. La condition féminine se dessine selon des chroniques intimistes : « Une majorité de récits initiatiques évoquent des adolescentes et des héros enfants », confie Hicham Falah, directeur artistique. Le jury sera présidé par la réalisatrice Dominique Cabrera et les actrices Saadia Ladib et Souad Hussein. Côté compétition internationale, le Maroc concourt avec « Le Clair obscur » (Khaoula Benomar), l’Afrique subsaharienne avec des opus sur la pérennité des traditions dans nos sociétés modernes : le tendre « Zin’naariyâ ! », de la Nigérienne Rahmatou Keïta, et l’acide « I Am Not a Witch », de la Zambienne Rungano Nyoni. Et des hommages, master class, ateliers de réalisation, débats… 
« FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM DE FEMMES DE SALÉ », du 25 au 30 septembre. fiffs.ma
 
Festival : ARLES, MECQUE DE LA PHOTO
Moins nombreux que par le passé, les ARTISTES du continent se distinguent par une qualité certaine.
47 ANS, pas une ride et un engouement toujours intact. Fondé en 1970, le festival d’Arles, qui rassemble chaque été le must de l’art contemporain, a accueilli près de 18 000 festivaliers dans sa première semaine. Un record. Les 250 artistes à l’affiche s’invitent dans différents sites de la ville, parfois habituellement fermés au public, pour exhiber leurs clichés. Le palais de l’Archevêché, par exemple, a animé la projection « Regards croisés » d’AKAA (Also Known As Africa), qui mettait à l’honneur une sélection de photographes africains comme le Nigérian David Ozochukwu ou le Sud-Africain Mohau Modisakeng. Entre rencontres, débats, projections nocturnes, réalité virtuelle et surtout expositions, profitez d’une programmation inédite jusqu’à la fin de l’été. 
« LES RENCONTRES D’ARLES 2017 », jusqu’au 24 septembre. rencontres-arles.com

 

Partage
À lire aussi dans TEMPS FORTS
TEMPS FORTS La Côte d’Ivoire, demain En six ans, le pays a beaucoup changé.
TEMPS FORTS Portrait Nadia El Bouga s’attaque aux mille et un tabous
TEMPS FORTS Interview Cellou Dalein Diallo : « Ce qui ne va pas avec Monsieur Alpha Condé »
TEMPS FORTS Tunisie Rached Ghannouchi : objectif présidence ?

Suivez-nous