avril 2016
lunettes

Selima Salaun,plein la vue

Par Sophie Rosemont
Partage

C’est l’histoire d’une success story, celle de Selima Salaun. Née à Tunis, élevée en Algérie, cette opticienne et optométriste, également diplômée en lunetterie, voit sa vie changer au début des années 1990, lorsqu’on lui propose de partir à New York pour ouvrir la première boutique américaine d’Alain Mikli. Coup de foudre avec les États-Unis : elle y reste et ouvre sa propre boutique à Soho, vite fréquentée par les VIP, de Lenny Kravitz à Michael Jackson en passant par Yoko Ono et Ryan Gosling. Depuis le lancement de sa marque en 1996, Selima vit l’American Dream sans oublier d’où elle vient : « Mes origines algéro-tunisiennes influencent mes créations car je suis née à Sidi-Bou-Saïd, là où les couleurs sont vives, le soleil éclatant, avec la mer dont le bleu change au gré des saisons. Ce qui m’a conduite à créer une collection inspirée de films de Godard ou de Fellini, où les coloris rappellent ceux de la Méditerranée. » En résulte ce je-ne-sais-quoi de Dolce Vita que l’on ressent à la vue (et au porté !) de ces lunettes à la fois rétro et contemporaines. Spécialiste des montures faites sur mesure en plastique, corne ou écaille véritable, Selima travaille avec des artisans de haute voltige. Sans oublier moult collaborations : avec Club Monaco, J.Crew ou encore Bobbi Brow. Mais au fait, pourquoi avoir toujours des lunettes sur soi ? « Pour, d’abord, protéger ses jolis yeux des rayons du soleil et de la poussière et, ensuite, les cacher si on a pleuré ou si on a des allergies… De plus, une paire de lunettes bien choisie donne immédiatement cet air mystérieux ou glamour. » Glamour : voilà le mot qu’on recherchait pour les créations de Selima Optique. ¦ S.R.selimaoptique.com

Partage
À lire aussi dans MADE IN AFRICA
MADE IN AFRICA Photographie Everyday Africa, chronique du quotidien
MADE IN AFRICA Harem, l'Orient amoureux Un fantasme occidental
MADE IN AFRICA Chimamanda Ngozi Adichie Chère Ijeawele, un manifeste pour une éducation féministe
MADE IN AFRICA Les Initiés Black, proud and gay

Suivez-nous