Côte d'Ivoire : la priorité sociale

Après la relance économique, le gouvernement veut faire face aux questions sociales. À la clé, la mobilisation d’un budget de 727 milliards de francs CFA pour répondre aux attentes.

Publié en
Dans un entrepôt d’une société cacaoyère. Le chef de l’État a décidé de faire passer de 35 000 à 100 000 le nombre de ménages bénéficiaires. JESSICA DIMMOCK/VII/REDUX-RÉA

La pauvreté se présente comme un phénomène complexe. Le Projet filets sociaux productifs (PFSP), initié depuis 2015 en faveur des plus démunis, donne déjà des résultats. Et son application va être élargie.

Publié en
Le barrage de Kossou, dans la circonscription de Yamoussoukro. NABIL ZORKOT

Grâce aux pluies et à son sous-sol, le pays ne manque pas de réserves. Et pourtant, plus de deux millions d’Ivoiriens ont encore des difficultés à accéder au réseau potable, malgré d’importants investissements. Le Programme eau pour tous pourra-t-il satisfaire les citoyens ?

Publié en
Centrale hydroélectrique à Taabo, dans le sud. NABIL ZORKOT

Les délestages connus entre 2012 et 2013 sont désormais un lointain souvenir. L’objectif, dorénavant, est d’élargir l’accès. Dans le cadre du Programme électricité pour tous (PEPT), depuis février 2019, une baisse de 20 % sur les factures des compteurs de cinq ampères est effective, et le nombre d’abonnés ne cesse d’augmenter.

Publié en

Dans le souci de garantir un système sanitaire de qualité et à moindre coût, l’État se lance dans un grand chantier social : la mise en oeuvre effective de la fameuse CMU. À ce jour, 1 800 000 bénéficiaires ont déjà été enrôlés, dont plus de 32 000 indigents.

Publié en

Partir étudier à Abidjan une fois son bac en poche ne sera plus une obligation. Face à l’effectif grandissant d’étudiants, rapprocher les études supérieures des jeunes est devenu un impératif. En 2014, le gouvernement a initié le Programme de décentralisation des universités (PDU). Cinq ans après, il présente un premier bilan avec, à la clé, trois facultés en cours de construction, et en partie opérationnelles.

Publié en

Ouverte en 2016, la faculté de Man, située dans l’ouest, voit sa capacité augmenter progressivement, avec comme objectif d’accueillir à terme 20 000 étudiants.

Publié en