Aller au contenu principal

Ann Kihengu : une idée lumineuse

Par Michael.AYORINDE - Publié en février 2011
Share

Cette Tanzanienne de 27 ans est la gagnante Afrique du concours organisé par le joaillier de luxe depuis 2006, en association avec le Women’s Forum. C’est la Sud-Africaine Wendy Luhabe, tout aussi émue, pionnière de l’entrepreneuriat social dans son pays, qui lui a remis le prix.

En Tanzanie, 11 % de la population seulement a accès à l’électricité. Pour Ann Kihengu, le solaire est le moyen de substitution le plus fiable. Beaucoup moins onéreux que le kérosène, écologique, il permet aussi d’éviter les incendies. La jeune femme a donc lancé Prian, une société de distribution de lampes à énergie solaire, en 2009. Sans véritable capital, avec ses propres économies, fruits de petits jobs qu’elle accumule depuis ses 18 ans, et qui lui ont permis de poursuivre ses études à l’université de Dar es-Salaam.

Grâce à un partenariat conclu avec D.Light, un fabricant de lampes solaires portables à bas coût, Prian est aujourd’hui l’un des concessionnaires les plus importants de son pays. Elle emploie huit personnes, formées à leur sortie de l’école. « Quand je regarde en arrière, confie-t-elle, je me demande parfois comment j’ai pu réussir tout ça. »

Le prix Cartier, doté de 20 000 dollars, va l’aider à faire de Prian un acteur incontournable du développement de la Tanzanie.

Par Sarah Elkaïm

Dans la même rubrique

Après un premier album chaleureusement reçu, ce supergroupe féminin panafricain REVIENT EN FORCE avec un nouvel opus bien nommé.

Publié en février 2020

Phénomène de la pop orientale, la chanteuse franco-tunisienne séduit dans le monde arabe comme en Europe. Par mon nom, son nouvel EP, explore avec force et poésie ses identités multiples et mêle les sonorités des deux rives de la Méditerranée.

Publié en août 2019

Elle est sur tous les fronts. Chanteuse, militante, africaine, voyageuse, la star née au Bénin mène ses carrières au pas de charge, comme dans l’urgence. Rencontre et retour sur un parcours où tout est rythme.

Publié en août 2019