Aller au contenu principal
Télécoms

Gandoul et la connectivité
Orange en Afrique

Par Emmanuelle Pontié - Publié en juin 2022
Share

 

Ci-dessus, de gauche à droite (en costume) : Jérôme Barré, CEO d’Orange Wholesale & International Networks ; Jean-Luc Vuillemin, directeur des réseaux et des services internationaux d’Orange ; Sékou Dramé, DG de Sonatel ; et Yankhoba Diatara, ministre de l’Économie numérique et des Télécommunications.  DR
Ci-dessus, de gauche à droite (en costume) : Jérôme Barré, CEO d’Orange Wholesale & International Networks ; Jean-Luc Vuillemin, directeur des réseaux et des services internationaux d’Orange ; Sékou Dramé, DG de Sonatel ; et Yankhoba Diatara, ministre de l’Économie numérique et des Télécommunications.  DR

Il y a cinquante ans, les communications par satellite sur le continent passaient par le Sénégal. C’est naturellement que ce pays accueille le portail d’accès vers une constellation satellitaire d’envergure, une avancée historique.

Christel Heydemann dirige le groupe Orange depuis le 4 avril. NICOLAS GOUHIER
Christel Heydemann dirige le groupe Orange depuis le 4 avril. NICOLAS GOUHIER

Ce 17 mai, journée internationale des télécommunications, la petite localité de Gandoul, située à 50 kilomètres à l’est de Dakar, est à la fête. Elle procède à une double cérémonie. Tout d’abord, la commémoration du cinquantenaire du site historique de la première station terrienne des télécommunications par satellite implantée en Afrique, inaugurée le 5 avril 1972 par le président Léopold Sédar Senghor, et qui a rendu possibles les premières communications par satellite au Sénégal et en Afrique. Un mémorial sera érigé autour du périmètre de l’ancienne grande antenne de 50 mètres de haut, qui pèse 350 tonnes. Le village de Gandoul bénéficiera aussi du Projet village de la...

Abonnez-vous
pour accéder à l'intégralité de l'article

Dans la même rubrique

Le fiasco du remplacement des billets de banque illustre les faiblesses structurelles de la devise, symptôme d’une économie qui produit trop insuffisamment localement.

Publié en mai 2023

Le laboratoire états-unien Moderna va construire au Kenya une unité complète de production. D’autres projets sont en cours au Sénégal, au Rwanda, en Afrique du Sud…

Publié en mai 2023

Les difficultés liées à la guerre en Ukraine et le resserrement des crédits internationaux ont fragilisé les équilibres économiques du pays. L’institution monétaire témoigne de sa confiance et envoie un message aux marchés.

Publié en mai 2023