Aller au contenu principal
Techno

Le miracle de l’impression 3D

Par Jean-Michel Meyer - Publié en octobre 2021
Share

Cette technologie clé de la quatrième révolution industrielle a tout pour devenir un outil majeur du développement sur le continent.

​​​​​​​«Imprime-moi une école », disait l’élève. L’impression 3D l’a fait, fin juin, au Malawi, en un temps record. Moins de 24 heures après le début du processus, les élèves avaient déjà investi leur nouvel établissement scolaire de 56 m² ! Une première mondiale. Ce procédé clé de la quatrième révolution industrielle, apparu dans les années 1980, consiste à créer des objets en trois dimensions en empilant des couches successives de matières à partir d’un modèle numérique. Au fil du temps, les plastiques n’ont plus été les seuls matériaux utilisés, et la technique permet de fabriquer des pièces de plus en plus complexes et imposantes, comme une école ou un pont !

En 18 heures, une école a été « imprimée » en 3D au Malawi, en juillet dernier. DR
En 18 heures, une école a été « imprimée » en 3D au Malawi, en juillet dernier. DR

Le robot du fabricant danois Cobod, utilisé au Malawi, peut imprimer des structures en béton de 10 mètres de long et de 3 mètres de hauteur. Les murs de l’école ont ainsi été « imprimés » en 18 heures, tout en réduisant l’empreinte environnementale du bâtiment de 50 %...

Abonnez-vous
pour accéder à l'intégralité de l'article
AM TV : Toutes nos vidéos

Dans la même rubrique

Avec la start-up de paiements en ligne, la fintech africaine tient une nouvelle licorne, ces jeunes pousses valorisées à plus de 1 milliard de dollars.

Publié en octobre 2021

Les États les plus avancés économiquement commencent à surmonter les effets de la pandémie de Covid-19, mais les pays africains ne jouent pas à armes égales.

Publié en octobre 2021

En coupant les ponts avec la maison mère ivoirienne NSIA, New Digital Africa poursuit l’objectif d’être un champion panafricain de l’économie numérique.

Publié en octobre 2021