Aller au contenu principal
Business

Mamadou G. K. Koné
« Un taux de croissance moyen de 8,7 %, depuis dix ans »

Par Francine Yao - Publié en septembre 2021
Président de l’Association des sociétés d’assurances de Côte d’Ivoire (ASACI)
Share

Le président de l’ASACI se réjouit des bonnes performances des compagnies d'assurances, mais souhaiterait que l’État soutienne davantage la filière avec de meilleures incitations fiscales.

AM : Dans le contexte actuel marqué par le Covid-19, comment se porte le domaine de l’assurance en Côte d’Ivoire ?

Mamadou G. K. Koné Président de l’Association des sociétés d’assurances de Côte d’Ivoire (ASACI). DR
Mamadou G. K. Koné : Président de l’Association des sociétés d’assurances de Côte d’Ivoire (ASACI). DR

Mamadou G. K. Koné : Nous sommes bien entendu impactés par la pandémie. L’assurance touche tous les domaines d’activité et, forcément, les grandes entreprises et les PME, qui souffrent des restrictions ou des baisses de revenus engendrées par le Covid19. Et on se trouve face à la problématique de la couverture de ces risques par l’assurance. Nous avons par ailleurs été impactés directement, notamment sur nos réseaux de distribution, notre capacité à continuer à délivrer nos solutions à nos clients et sur l’accompagnement de nos salariés pendant les phases de restriction des déplacements imposés à juste titre par le gouvernement. Cela dit, nous avons réussi à limiter les dégâts sur l’exercice 2020 grâce à l’ingéniosité des compagnies d’assurances qui ont su prendre des mesures en interne pour juguler la crise. Malgré tout, nous avons obtenu au titre de...

Abonnez-vous
pour accéder à l'intégralité de l'article
AM TV : Toutes nos vidéos

Dans la même rubrique

La capitale économique s'impose comme un carrefour artistique rare, riche, dense, porté par les initiatives privées, où résonnent des voies d’expression remarquablement variées. Un melting-pot vivace qui incite les pouvoirs publics à s’engager plus concrètement dans ce secteur

Publié en septembre 2021

Des stylistes audacieux, de toutes les générations, réinventent leur métier en brassant les influences et en modernisant les techniques traditionnelles. Rencontres en textes et en images.

Publié en septembre 2021

L'entrepreneur et propriétaire du concept store Dozo est à l’origine de La Sunday. Ce mouvement culturel l’a rendu célèbre dans les milieux branchés du continent et au-delà, via la diaspora.

Publié en septembre 2021