Aller au contenu principal
Entretien

Pap Ndiaye
Le récit puissant de l’émancipation

Par Astrid Krivian - Publié en avril 2022
Share
Devant le Musée national de l’histoire de l’immigration, à Paris. DMITRY KOSTYUKOV/THE NEW YORK TIMES/REDUX-REA
Devant le Musée national de l’histoire de l’immigration, à Paris. DMITRY KOSTYUKOV/THE NEW YORK TIMES/REDUX-REA

Dans son nouvel ouvrage, Les Noirs américains, l’historien retrace les combats politiques et culturels menés depuis l’esclavage. Une histoire raciale faite de violences, d’exclusion, mais aussi de résistances et de victoires.

Né en 1965 à Antony, en région parisienne, Pap Ndiaye est le précurseur des black studies à la française. En 2008, offrant aux jeunes générations le livre qu’il aurait aimé lire durant son adolescence, l’historien signe La Condition noire : Essai sur une minorité française, dans lequel il analyse l’expérience sociale des populations noires en France depuis le XVIIIe siècle. Le frère de l’écrivaine Marie NDiaye est depuis 2021 le directeur général du Palais de la Porte dorée, à Paris, qui comprend le Musée national de l’histoire de l’immigration. Après Histoire de Chicago (coécrit en 2013 avec Andrew Diamond), il publie un nouvel ouvrage, Les Noirs américains : De l’esclavage à Black Lives Matter, qui retrace, à travers l’histoire et jusqu’à aujourd’hui, le combat des Africains-Américains pour leur droit à la vie.

AM : Comment présenteriez-vous l’histoire des Africains-Américains ?

Pap Ndiaye : Mon ouvrage insiste sur les capacités des Noirs américains à résister...

Abonnez-vous
pour accéder à l'intégralité de l'article

Dans la même rubrique

Le septentrion du pays, qui partage de longues frontières avec le Burkina Faso et le Mali, est exposé aux attaques de groupes terroristes djihadistes. L’État s’investit sur le plan économique, accentue le quadrillage militaire et le contact avec les populations. Reportage au plus près de ces hommes déployés sur un terrain dangereux.

Publié en novembre 2022

Trente ans après la chute de l’apartheid, le pays affronte des crises multiples : croissance faible, énergie rare, criminalité record, corruption, persistance des inégalités sociales héritées de la ségrégation… Le rêve d’une « nation arc-en-ciel » prospère s’éloigne chaque jour un peu plus.

Publié en novembre 2022

Elle est désormais 2e  mondiale, niveau jamais atteint par une joueuse de tennis africaine, arabe, musulmane. Elle est devenue un véritable phénomène de société en Tunisie. Et aussi un exemple pour de nombreuses jeunes filles aux quatre coins de la planète. Reste à gravir une nouvelle marche. Enfin cette victoire dans un tournoi du Grand Chelem.

Publié en octobre 2022