Aller au contenu principal
Entretien

Pap Ndiaye
Le récit puissant de l’émancipation

Par Astrid Krivian - Publié en avril 2022
Share
Devant le Musée national de l’histoire de l’immigration, à Paris. DMITRY KOSTYUKOV/THE NEW YORK TIMES/REDUX-REA
Devant le Musée national de l’histoire de l’immigration, à Paris. DMITRY KOSTYUKOV/THE NEW YORK TIMES/REDUX-REA

Dans son nouvel ouvrage, Les Noirs américains, l’historien retrace les combats politiques et culturels menés depuis l’esclavage. Une histoire raciale faite de violences, d’exclusion, mais aussi de résistances et de victoires.

Né en 1965 à Antony, en région parisienne, Pap Ndiaye est le précurseur des black studies à la française. En 2008, offrant aux jeunes générations le livre qu’il aurait aimé lire durant son adolescence, l’historien signe La Condition noire : Essai sur une minorité française, dans lequel il analyse l’expérience sociale des populations noires en France depuis le XVIIIe siècle. Le frère de l’écrivaine Marie NDiaye est depuis 2021 le directeur général du Palais de la Porte dorée, à Paris, qui comprend le Musée national de l’histoire de l’immigration. Après Histoire de Chicago (coécrit en 2013 avec Andrew Diamond), il publie un nouvel ouvrage, Les Noirs américains : De l’esclavage à Black Lives Matter, qui retrace, à travers l’histoire et jusqu’à aujourd’hui, le combat des Africains-Américains pour leur droit à la vie.

AM : Comment présenteriez-vous l’histoire des Africains-Américains ?

Pap Ndiaye : Mon ouvrage insiste sur les capacités des Noirs américains à résister...

Abonnez-vous
pour accéder à l'intégralité de l'article

Dans la même rubrique

Les rencontres Cartooning for Peace and Democracy réunissent à Nairobi, du 6 au 29 mai, des dessinateurs de presse, venus d’Afrique et du monde entier .

Publié en mai 2022

L’impact du réchauffement climatique s’amplifie sur le continent. Le dernier rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat, publié le 4 avril, nous empresse d’agir afin d’inverser la tendance avant 2025. Ce qui laisse environ un millier de jours pour se retrousser les manches… La bonne nouvelle est que des solutions existent. Et que l’Afrique dispose de nombreux atouts pour les déployer.

Publié en mai 2022

Dans son essai Marianne face aux faussaires, l’écrivaine franco-sénégalaise s’élève contre la dérive du débat politique en France. Elle déconstruit le discours des identitaires et rappelle les valeurs humanistes, universelles.

Publié en mai 2022