Aller au contenu principal
Hommage

Abd El-Kader
L’homme aux mille vies

Par CATHERINE FAYE - Publié en avril 2022
Share
Abd el-Kader, en pied, Jean-Baptiste-Ange Tissier, 1853.RMN-GRAND PALAIS (CHÂTEAU DE VERSAILLES)/HERVÉ LEWANDOWSKI
Abd el-Kader, en pied, Jean-Baptiste-Ange Tissier, 1853.RMN-GRAND PALAIS (CHÂTEAU DE VERSAILLES)/HERVÉ LEWANDOWSKI

​​​​​​​D’une richesse exceptionnelle, le parcours de l’Émir combattant, fondateur de la nation algérienne, est mis à l’honneur au Mucem de Marseille.

Chef de guerre Arabe , leader spirituel soufi, père de la nation algérienne, cet émir combattant (1808-1883) est considéré comme l’une des icônes les plus marquantes de l’histoire du pays. Si le chef nationaliste, proclamé « sultan des Arabes » par les tribus de l’Oranie en 1832, défie les armées françaises de 1832 à 1847, avant de créer les bases d’un premier État national, il est aussi un homme d’une grande tolérance religieuse, qui sauve des milliers de chrétiens d’Orient d’un massacre certain. Sa personnalité se démarque dans le monde musulman du XIXe siècle et lui vaut un très grand prestige en France, où il est autant redouté qu’admiré, inspirant d’illustres auteurs, tels que Victor Hugo, Arthur Rimbaud ou encore Gustave Flaubert. C’est l’un des grands esprits de son temps, que l’on découvre à travers 250 œuvres et documents issus de collections prestigieuses, publiques et privées. Et un homme aux multiples facettes, sans cesse en mouvement, qui, spirituellement et dans son érudition, n’a jamais cessé d’apprendre ni d’évoluer.

 

 

 

Embarquement d’Abd el-Kader à Bordeaux, Stanislas Gorin, 1850.RMN-GRAND PALAIS/A. DANVERS
Embarquement d’Abd el-Kader à Bordeaux, Stanislas Gorin, 1850.RMN-GRAND PALAIS/A. DANVERS

 

Dans la même rubrique

L’autrice et comédienne Franco-Algérienne signe un quatrième ouvrage saisissant, Des gens comme eux. Inspiré d’un effroyable fait divers, il a reçu le prix Eugène Dabit du roman populiste 2021, qui soutient la littérature engagée.

Publié en mai 2022

Surnommé le ROSSIGNOL DU TCHAD, il fait vibrer les racines africaines du blues avec les musiciens du BEX’Tet. Une voix puissante et apaisante.

Publié en mai 2022

À 52 ans, c’est l’un des caricaturistes politiques les plus subversifs. Cartooning for Peace and Democracy le met à l’honneur ce mois-ci. 

Publié en mai 2022