Aller au contenu principal
Urgences

Akram Belkaïd
« La faim est une menace à moyen terme »

Par Cédric Gouverneur - Publié en juin 2022
Share

Pour le journaliste et essayiste algérien, le système fi nancier international est devenu « insoutenable », suscitant même des remises en question au forum de Davos, jadis véritable citadelle de l’orthodoxie néolibérale.

​​​​​​​AM : Un danger multiforme menace l’Afrique : impacts de la pandémie de Covid, du conflit en Ukraine, du réchauffement climatique, de la dette… Une telle conjoncture s’est-elle déjà produite depuis les indépendances ?

Akram Belkaïd. PATRICK GELY
Akram Belkaïd. PATRICK GELY

Akram Belkaïd : C’est effectivement inédit en matière de gravité et d’étendue. On peut faire le parallèle avec le début des années 1980, lorsque la crise de la dette a poussé nombre de pays africains à faire appel au FMI. Mais dans le cas présent, la conjonction de plusieurs facteurs est impressionnante. Cela mériterait une réponse de grande ampleur. Cependant, l’Union africaine semble totalement dépassée, encore une fois.

La croissance macroéconomique africaine a été boostée par l’envolée du cours des matières premières, mais le développement humain n’a pas suivi… Ce contexte, débuté avec l’épidémie de Covid il y a deux ans, peut-il constituer l’occasion de repenser les rapports économiques ?

En théorie, oui. Mais rien ne montre que l’on va dans cette direction. Pire encore, le relèvement des taux...

Abonnez-vous
pour accéder à l'intégralité de l'article

Dans la même rubrique

Conséquences de la guerre en Ukraine, contrecoups de la pandémie de Covid-19, dette, impacts du changement climatique… les menaces s’accumulent. Explications et ébauches de solutions.

Publié en juin 2022

L’économiste bissau-guinéen, professeur à l’université du Cap et ancien secrétaire exécutif de la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique (CEA), nous livre ses réflexions sur la situation actuelle.

Publié en juin 2022