Aller au contenu principal
Top 100

Aliko Dangote
vise toujours plus haut

Par Jean-Michel Meyer - Publié en janvier 2021
img
Le milliardaire nigérian (au centre) à Abuja, en juin 2019. AFOLABI SOTUNDE/REUTERS

Le magnat du ciment a pour objectif de faire entrer son groupe au classement des 100 entreprises mondiales qui connaissent la plus forte croissance.

​​​​​​​En 2020, et pour la neuvième année consécutive, le Nigérian Aliko Dangote a été couronné Africain le plus riche du continent, avec un patrimoine évalué à 10,1 milliards de dollars selon l’agence Bloomberg. Il s’est hissé dans le top 100 des personnalités les plus fortunées de la planète, à la 96e place de la liste Forbes.

Ciment, sucre, farine, immobilier et depuis peu les hydrocarbures, le conglomérat du Nigérian n’a cessé de s’étoffer depuis sa création en 1981 pour atteindre 4,3 milliards de dollars de chiffre d’affaires en 2019. Et, à 63 ans, le redoutable businessman reste ambitieux : « Si nous continuons sur cette lancée, dans les cinq prochaines années, je peux vous assurer que nous ferons partie du Fortune 100 », le classement des 100 entreprises mondiales à la plus forte croissance. Au cœur du développement futur, la construction d’une raffinerie et d’une usine d’engrais au Nigeria, dans la zone de libre-échange de Lekki. Avec une capacité de transformation de pétrole brut...

Abonnez-vous
pour accéder à l'intégralité de l'article

Dans la même rubrique

Le pays subit le contrecoup de la pandémie, qui le plonge dans une forte récession et amplifie les faiblesses d’une économie rentière.

Publié en avril 2021

Le début d’année a été marqué par des annonces sur le déploiement massif de cette technologie en 2021. Des déclarations prématurées, la majorité des pays installant la 4G. Et même si elle est prometteuse, elle s’adressera en priorité aux entreprises.

Publié en avril 2021

L’impact économique de la crise sanitaire fragilise et appauvrit les États, ce qui entrave leur capacité à rembourser leurs prêts. Le risque de surendettement menace.

 

Publié en mars 2021