Aller au contenu principal
Histoire

Anthony Guyon :
Des hommes considérés comme des soldats nés

Par Cédric Gouverneur - Publié en juillet 2022
Share
des soldats entre deux assauts, pendant la bataille du Chemin des dames, dans l’Aisne (France), en 1917. DR
des soldats entre deux assauts, pendant la bataille du Chemin des dames, dans l’Aisne (France), en 1917. DR
DR
DR

Des centaines de milliers d’Africains ont combattu pour les intérêts de la France coloniale, du XIXe siècle aux indépendances. Dans un livre passionnant, l’historien retrace leur destin.

Présenté au dernier Festival de Cannes dans la sélection Un certain regard, le film Tirailleurs, de Mathieu Vadepied, est coproduit par la France et le Sénégal, et tourné en peul. Omar Sy – également producteur du long-métrage – y incarne un Sénégalais qui, en 1917, s’engage dans l’armée française afin de veiller sur son fils de 17 ans (joué par Alassane Diong), recruté de force. Les deux hommes se trouvent plongés dans l’enfer des tranchées, au cœur d’un conflit qui n’est pas le leur. Cette histoire est celle des centaines de milliers de tirailleurs dits « sénégalais » – mais en réalité issus de tous les pays d’Afrique colonisés par la France – qui, entre le XIXE siècle et le temps des indépendances, ont combattu pour les intérêts de l’Hexagone, pour le meilleur et pour le pire. Rencontre avec l’historien Anthony Guyon, qui vient de publier un ouvrage sur le sujet.

 

 

AM...

Abonnez-vous
pour accéder à l'intégralité de l'article

Dans la même rubrique

Le septentrion du pays, qui partage de longues frontières avec le Burkina Faso et le Mali, est exposé aux attaques de groupes terroristes djihadistes. L’État s’investit sur le plan économique, accentue le quadrillage militaire et le contact avec les populations. Reportage au plus près de ces hommes déployés sur un terrain dangereux.

Publié en novembre 2022

Trente ans après la chute de l’apartheid, le pays affronte des crises multiples : croissance faible, énergie rare, criminalité record, corruption, persistance des inégalités sociales héritées de la ségrégation… Le rêve d’une « nation arc-en-ciel » prospère s’éloigne chaque jour un peu plus.

Publié en novembre 2022

Elle est désormais 2e  mondiale, niveau jamais atteint par une joueuse de tennis africaine, arabe, musulmane. Elle est devenue un véritable phénomène de société en Tunisie. Et aussi un exemple pour de nombreuses jeunes filles aux quatre coins de la planète. Reste à gravir une nouvelle marche. Enfin cette victoire dans un tournoi du Grand Chelem.

Publié en octobre 2022