Aller au contenu principal
Expo

Astres Divins
À l'IMA

Par CATHERINE FAYE - Publié en mars 2021
Share
Oum Kalthoum à Rabat, en 1968, photographié par Farouk Ibrahim. IMA
Oum Kalthoum à Rabat, en 1968, photographié par Farouk Ibrahim. IMA

L’institut du monde Arabe rend un hommage poignant aux DIVAS DE L’ÂGE D’OR.

Divas. DR
DR

ELLES ONT VENDU des centaines de millions de disques, réuni des millions de spectateurs, tourné pour les plus grands. D’Oum Kalthoum à Warda al-Jazairia, d’Asmahan à Fayrouz, de Leila Mourad à Samia Gamal, en passant par Souad Hosni ou Sabah, sans oublier la toute jeune Dalida, ces chanteuses et actrices de légende symbolisent une véritable révolution artistique. Et plus encore un basculement sociétal en incarnant une nouvelle image des femmes. L’exposition met ainsi en lumière, à travers ces divas intemporelles, puissantes et adulées, l’histoire sociale des femmes arabes, la naissance du féminisme au sein de sociétés patriarcales, et leur participation au panarabisme et aux luttes d’indépendance. Le voyage que propose l’Institut du monde arabe est un concentré de trésors visuels et sonores : extraits de films ou de concerts mythiques, photographies et enregistrements inédits, affiches, robes de scène somptueuses, objets personnels ou encore interviews rares.

Affiche du film libanais La Fille de Gardien (Bint al-harass), réalisé par Henry Barakat, avec Fayrouz, en 1968.
Affiche du film libanais La Fille de Gardien (Bint al-harass), réalisé par Henry Barakat, avec Fayrouz, en 1968. ABBOUDI BOU JAWDE

L’exposition, qui rend hommage à ces divas à la voix d’or, aux productions cinématographiques de Nilwood (l’âge d’or égyptien), sans oublier les artistes d’aujourd’hui, est éblouissante.« DIVAS : D’OUM KALTHOUM À DALIDA »,

Institut du monde arabe, Paris (France), jusqu’au 25 juillet (les dates peuvent évoluer avec l’actualité). imarabe.org

 

Dans la même rubrique

Pour la chanteuse Algérienne, la musique est un art d’émancipation et de liberté. Avec son groupe 100 % féminin Lemma, elle fait vibrer les chants ancestraux de la région désertique de la Saoura et célèbre un patrimoine menacé.

Publié en octobre 2022

Tosin Oshinowo a recontruit un village nigérian détruit par Boko Haram : un projet imaginé avec la communauté, qui veut retourner y vivre.

Publié en octobre 2022

Après le succès de leur premier disque, le groupe béninois confirme son énergique engagement dans ce nouvel opus.

Publié en octobre 2022