Aller au contenu principal

BACHAR, LE DERNIER DES ASSAD ?

Par Michael.AYORINDE - Publié en janvier 2014
Share

Parvenu au pouvoir « par accident », héritier de son père, Bachar al-Assad règne aujourd’hui sur un pays en ruine. Et mène une lutte sans merci pour la survie de son régime. Ophtalmologue, bon père de famille, raïs, dictateur sanglant… Qui est vraiment le maître de Damas ?

La scène se déroule à la fin des années 1970. L’adolescent Bachar, deuxième fils du président syrien Hafez al-Assad, n’aime pas se prévaloir de cette filiation ni de son impressionnant nom de famille (« Le Lion » en arabe). Lors d’une sortie scolaire vers le plateau du Golan, l’autocar est arrêté par des militaires zélés. La classe presse le fils du président de décliner son identité et de permettre ainsi la continuation du voyage. Mais le jeune homme, raide sur son siège, répète : « Ils font leur travail »…

Hafez al-Assad a pris le pouvoir quelques années plus tôt, en novembre 1970. Ministre de la Défense d’un pays en guerre avec Israël depuis 1948, il a, à l’âge de 40 ans, renversé le président en place, puis s’est fait élire l’année suivante pour un mandat de sept ans, régulièrement renouvelé ensuite. Il fait partie de la minorité alaouite, une branche dérivée...

Abonnez-vous
pour accéder à l'intégralité de l'article

Dans la même rubrique

Passeur d’une culture multiforme, le Mozambicain lusophone est aujourd’hui l’un des écrivains les plus inventifs du continent. L’œuvre foisonnante de ce poète engagé, également biologiste, puise aux racines de l’imaginaire et de la tradition orale de son Afrique natale.

 

Publié en octobre 2022

Après avoir passé près de trente-cinq ans au gouvernement camerounais, il était probablement l’une des figures les plus emblématiques des années Biya. Tour à tour délégué général au Tourisme, puis à la Gendarmerie nationale, et secrétaire d’État à la Défense, Amadou Ali est nommé secrétaire général de la présidence de la République en 1996. Il sera ensuite ministre d’État chargé de la Défense et garde des Sceaux. En 2004, il devient vice-Premier ministre, et finit sa carrière comme ministre délégué à la présidence chargé des Relations avec les Assemblées.

Publié en septembre 2022

Son dernier roman, Les Vertueux, raconte le destin d’un berger jeté dans les fracas de la Grande Guerre et de l’adversité. Pour l’auteur, cette fresque historique palpitante, pétrie de philosophie, signe son œuvre la plus accomplie. 

Publié en septembre 2022