Aller au contenu principal
Interview

Bassekou Kouyaté : « Trouver une porte de sortie de crise pour le Mali »

Publié en juillet 2021
Share

Le musicien malien Bassekou Kouyaté est le maître du n’goni, un luth ancestral d’Afrique de l’ouest, associé à la caste des djelis - ou griots, ces maîtres de la parole. Héritier de cette tradition transmise de père en fils, il a propulsé cet instrument sur la scène mondiale, et a fait évoluer son esthétique, le dotant notamment de sonorités électriques. Au festival Rio Loco Afrika 21 de Toulouse, Bassekou nous a présenté son nouvel album Miri, son approche artistique, son rôle de griot moderne, ses espoirs pour son pays.

Dans la même rubrique

De son projet solo Wa7di à l’album El Ndjoum avec le groupe Mazalda, le chanteur algérien gravite autour du raï pour le nourrir de multiples influences. Une musique métisse à l’image de son parcours hétéroclite, fait de collaborations très diverses - Natacha Atlas, Acid Arab ou Catherine Ringer. Interview lors du festival Les Suds à Arles.

Publié en octobre 2022

Trois maîtres de la musique : le pianiste et claviériste malien Cheick Tidiane Seck, le batteur ivoirien Paco Séry et le bassiste sénégalais Alune Wade unissent leur virtuosité autour de leur projet 368 degrés. Une musique inclassable, à la croisée des genres, avec pour seule règle la liberté. Interview au Lavoir Moderne parisien lors du festival Africapitales 2022.

Publié en septembre 2022

Le jeune chanteur sénégalais présente Bumayé, un premier album dansant et chatoyant, nourri de ses influences pop, afro-cubaine, hip-hop, reggae…, et inspiré par les grandes voix du Sénégal (Ismaël Lô, Youssou Ndour…). Entre textes conscients ou plus intimes, il appelle les jeunes du continent à cultiver la confiance en soi et la fierté des racines. Interview lors du festival Rio Loco de Toulouse.

Publié en septembre 2022