Aller au contenu principal
Haut de gamme

Birimian
Au service du luxe africain

Par Jean-Michel Meyer - Publié en juin 2021
Share

Formée dans le gratin mondial des banques d’investissement, l’Ivoirienne Laureen Kouassi-Olsson lance Birimian pour financer les créateurs du continent.

l’Ivoirienne Laureen Kouassi-Olsson lance Birimian pour financer les créateurs du continent.
DR

Faire rayonner la création africaine à l’international. C’est l’ambition de l’Ivoirienne Laureen Kouassi-Olsson qui a lancé Birimian, le 26 avril 2021, une société d’investissement calibrée pour accompagner dans leur développement des marques haut de gamme africaines (mode, accessoires, beauté, cosmétiques, alimentation...).Le nom de la société fait référence au premier gisement de diamants bruts découverts en Afrique de l’Ouest, qui s’étend à travers le Ghana, la Côte d’Ivoire, la Guinée, le Mali et le Burkina Faso. « Les créateurs africains sont des pierres précieuses à l’état brut qu’il faut polir et sublimer pour les faire éclore à l’échelle internationale », justifie la fondatrice, qui détient 60 % du capital. « Notre mission est d’utiliser une combinaison de financement, de mentorat et de soutien opérationnel pour aider nos marques à gagner en visibilité internationale, à réaliser leur véritable potentiel, plaçant ainsi le patrimoine culturel du continent sur la scène mondiale », complète-t-elle.

Après des études de commerce en France, un début de carrière chez Lehman Brothers (la banque à l’origine de la crise des subprimes en 2008), la jeune femme concrétise...

Abonnez-vous
pour accéder à l'intégralité de l'article

Dans la même rubrique

Bien que les terres rares soient indispensables aux transitions énergétique et numérique du continent, leur extraction est polluante. C’est ce dont nous met en garde Emmanuel Hache, directeur de recherche à l’Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS) et chercheur associé à EconomiX CNRS Paris Nanterre.

Publié en novembre 2022

Les projets d’extraction se multiplient sur le continent : ces minéraux, véritables « vitamines » de la transition bas carbone et des technologies numériques, proviennent pour le moment surtout de Chine. Les Occidentaux entendent donc réduire leur dépendance envers Pékin en se tournant vers l’Afrique. Mais attention aux écueils…

Publié en novembre 2022

Le nouveau président William Ruto met fin à dix ans d’interdiction des organismes génétiquement modifiés, au grand dam des associations de défense de l’environnement.

Publié en novembre 2022