Aller au contenu principal

Burkina Faso : et maintenant ?

Par Michael.AYORINDE - Publié en février 2011
Share

Un premier septennat (1991-1998) consacré à « réconcilier les Burkinabè, développer la démocratie et créer les bases d’une économie ouverte sur le monde » ; un second (1998-2005), à « enraciner le développement solidaire » ; un quinquennat (2005-2010), enfin, employé à « approfondir les acquis du système démocratique burkinabè et renforcer la gestion économique » grâce « à un ambitieux programme d’investissements ». C’est ainsi que Blaise Compaoré résume, à travers son programme de campagne, ses trois premiers mandats de président du Faso.

Réélu sans surprise (avec 80,21 % de voix) le 21 novembre à la tête d’un pays politiquement stable et devenu diplomatiquement incontournable en Afrique de l’Ouest, il compte désormais s’attacher à l’essor de son pays sur la scène économique. Il a même osé le terme émergent dans son programme – « Bâtir, ensemble, un Burkina émergent » –, quitte à s’attirer les railleries d’une partie de la presse locale.

Il est vrai qu’à se promener dans Ouagadougou, il n’est pas aisé de percevoir la gestation d’un dragon économique africain. Si on enregistre une croissance moyenne de 5 % depuis 1995, le PIB par habitant était de 564 dollars en 2009. De plus, 46 % des Burkinabè...

Abonnez-vous
pour accéder à l'intégralité de l'article

Dans la même rubrique

Trente ans après son prix Goncourt pour Texaco, cet écrivain majeur de la Caraïbe, principalement connu pour son travail sur la langue créole, interroge la question de la transmission dans le monde contemporain.

Publié en janvier 2023

Avec sa volonté de sensibiliser et marquer profondément le public, cette artiste nigériane de renommée internationale met au cœur de sa pratique l’environnement et les relations humaines.

Publié en janvier 2023

Son premier long-métrage de fiction confirme sa maturité de cinéaste. Avec Sous les figues, qui représentera la Tunisie aux Oscars, elle raconte les rêves et les désillusions d’une jeunesse rurale.

Publié en janvier 2023