Aller au contenu principal

AM TV

Share
Femi Kuti

Relève de son père Fela Kuti, le chanteur et musicien nigérian publie un double album Legacy +, qui réunit son nouveau disque Stop the hate et celui de son fils aîné Made, For(e)ward.. Un dialogue familial pour célébrer la lignée, l’héritage spirituel et artistique, perpétuer la tradition militante et engagée de l’afrobeat.

Publié en mai 2022
Oumou Sangaré

Avec son dernier album Timbuktu (World Circuit), la diva malienne signe un nouveau joyau musical, traversé de mélancolie et d’énergie jubilatoire, de textes introspectifs ou engagés. Métissant groove et sonorités traditionnelles du Wassoulou, sa région d’origine, avec le blues et le rock, elle raconte ses épreuves personnelles, poursuit son combat pour l’émancipation des femmes, invoque les valeurs ancestrales et la voie pacifiste pour retrouver l’unité de son pays.

Publié en mai 2022
Oum

La chanteuse marocaine présente Hals, un disque de musique électronique aux accents atmosphériques et psychédéliques. En duo avec le musicien M-Carlos, elle explore sept états émotionnels éprouvés lors de la pandémie du Covid 19.

Publié en avril 2022
OCP
Yuma

Composé de Sabrine Jenhani et de Ramy Zoghlami, le duo tunisien signe un troisième album très réussi, « Hannet Lekloub. » Sur leur folk-pop délicate, dans une langue poétique, leurs voix vibrent à l’unisson pour raconter la condition des femmes en Tunisie, celle des artistes, la capacité à rêver, les chemins d’émancipation…

Publié en avril 2022
Mamani Keïta

La chanteuse malienne a rejoint le groupe transculturel Sowal Diabi, composé d’artistes iraniennes (Aïda Nosrat, Sogol Mirzaei), afghan (Siar Hashimi), kurde (Ruşan Filiztek) et des français du groupe d’éthio-jazz Arat Kilo. Elle nous présente leur disque « De Kaboul à Bamako » inspiré par le déracinement, et revient sur son propre parcours musical.

Publié en mars 2022

Le grand pianiste et chanteur congolais au parcours éclectique publie un disque live On rentre KO, on sort OK, enregistré au JazzKiff de Kinshasa en 2019 : un hommage à la légende de la rumba congolaise Franco Luambo Makiadi, fondateur de l'orchestre du Tout-Puissant OK Jazz, disparu en 1989. Avec son groupe, Ray Lema l’a notamment présenté lors du Festival Rio Loco Afrika 21 de Toulouse en juin dernier. Ce grand amoureux des musiques, du gnawa aux voix bulgares, nous a expliqué l’apport majeur de Franco, ce « sorcier de la guitare », à la musique congolaise moderne. Il nous a également fait part de sa passion pour le piano et pour les musiques classiques européennes, son regard sur l’impact du soft power américain dans l’industrie musicale, et son témoignage sur l’héritage des musiques africaines en France, où il vit depuis des années.

Publié en juillet 2021

Le musicien malien Bassekou Kouyaté est le maître du n’goni, un luth ancestral d’Afrique de l’ouest, associé à la caste des djelis - ou griots, ces maîtres de la parole. Héritier de cette tradition transmise de père en fils, il a propulsé cet instrument sur la scène mondiale, et a fait évoluer son esthétique, le dotant notamment de sonorités électriques. Au festival Rio Loco Afrika 21 de Toulouse, Bassekou nous a présenté son nouvel album Miri, son approche artistique, son rôle de griot moderne, ses espoirs pour son pays.

Publié en juillet 2021

Le chanteur et musicien camerounais Blick Bassy a dédié son nouvel album 1958 à Ruben Um Nyobè, héros de la lutte anti-coloniale de son pays, exécuté par l’armée française en 1958. Lors du festival Rio Loco Afrika 21, il nous a confié pourquoi il a tenu à réhabiliter ce résistant et défenseur des droits humains. Le songwriter à la voix de velours nous a aussi fait part de ses espoirs pour les jeunesses du continent, l’importance de valoriser les langues du Cameroun, et de changer le regard de l’Occident envers l’Afrique. 

Publié en juillet 2021

Un outil numérique qui pourrait sauver des vies - c’est du moins ainsi qu’on nous le présente. L'application StopCovid, destinée à équiper le maximum de téléphones portables et ce afin de déterminer qui a croisé la route d’un patient atteint du coronavirus. Tracer les fameux |cas contacts|, seul moyen d’enrayer la chaîne de transmission et ainsi éviter la deuxième vague tant redoutée. Et si StopCovid était la boîte de Pandore qu’on ouvrait sur un monde à la Orwell ?

Publié en juin 2020

C’est d’habitude la période qui donne le coup d’envoi dans le monde à la saison du tourisme. Celui où l’aérien et l’hôtellerie croulent sous les réservations, où les restaurants commencent à déployer leurs terrasses… Mais cette année, il n’en est rien. Alors qu’une moitié de la planète vit toujours confinée, ou commence à sortir prudemment du confinement, tous les indicateurs du tourisme sont au rouge. Le secteur traverse la pire crise de son histoire, à l’image des compagnies aériennes, plombées par leurs avions cloués au sol ou à moitié remplis.

Publié en juin 2020

Qui aurait pensé que l’humanité pouvait être à la merci d’une pandémie ?... Parmi les fléaux imminents que l’on nous prédisait, le terrorisme et le retournement du cycle économique apparaissent en bonne place. Beaucoup moins une maladie, comme c’est le cas aujourd’hui, qui frapperait simultanément la quasi-totalité des Etats de la planète, mettrait les économies à l’arrêt et contraindrait la moitié de la population mondiale à se confiner…

Publié en juin 2020