LES BATAILLONS DE LA COLONIALE

Ci-dessus, des tirailleurs sénégalais faits prisonniers en 1940 et mis au service de l’armée allemande, dans l’est de la France, en 1941. DR

Les tirailleurs « sénégalais » – en réalité originaires de différents pays d’Afrique – et leurs compagnons d’armes du Maghreb ont payé un lourd tribut aux deux guerres mondiales. En retour, ces soldats ont connu discriminations, inégalités des soldes, gel des retraites, et absence de commémorations de leur sacrifice avant le XXIe siècle.

Publié en
Ci-dessus, le débarquement des goumiers marocains sous le commandement du général de Lattre de Tassigny lors de la bataille de l’île d’Elbe, le 17 juin 1944, pendant la campagne d’Italie. DR

Les tirailleurs « sénégalais » – en réalité originaires de différents pays d’Afrique – et leurs compagnons d’armes du Maghreb ont payé un lourd tribut aux deux guerres mondiales. En retour, ces soldats ont connu discriminations, inégalités des soldes, gel des retraites, et absence de commémorations de leur sacrifice avant le XXIe siècle.

Publié en
PATRICE NORMAND/LEEXTRA

Son roman Frère d’âme raconte la Première Guerre mondiale sous un angle particulier. Il plonge dans l’esprit d’un jeune tirailleur, qui bascule dans la folie.

Publié en