Aller au contenu principal
Prospérité

Derrière le « miracle » du Botswana

Par Cédric Gouverneur - Publié en octobre 2021
Share

C’est, dit-on, le pays le plus développé du continent, une exception démocratique aussi, très british. À la source de cette réussite rare, les fameux diamants, exploités en partenariat avec le conglomérat De Beers. Enquête sur cet eldorado africain et les limites du modèle.

C'est l’exception qui confirme la règle : disposer à profusion d’une ressource naturelle à haute valeur ajoutée ne se traduit pas inévitablement par une économie de rente, captive de la fluctuation des cours, et générant davantage de corruption et de gabegie que de développement humain. Deuxième producteur mondial de diamants derrière la Russie, le Botswana (2,4 millions d’habitants pour une superficie équivalente à Madagascar) affiche une insolente prospérité pour le continent, avec un PIB par habitant estimé à environ 6 700 dollars et des indices de développement humains (IDH) élevés.

Le quartier des affaires de la capitale, Gaborone, avec au premier plan, le monument des Trois Dikgosi, représentant les chefs tribaux qui ont obtenu l’indépendance. SHUTTERSTOCK
Le quartier des affaires de la capitale, Gaborone, avec au premier plan, le monument des Trois Dikgosi, représentant les chefs tribaux qui ont obtenu l’indépendance. SHUTTERSTOCK

Lorsqu’est proclamée l’indépendance du Bechuanaland (protectorat britannique) le 30 septembre 1966, nul ne mise sur l’essor de ce pays enclavé et semi-désertique, où près de la moitié des 500 000 habitants vivent de l’agriculture. De façon éloquente, le nouvel État...

Abonnez-vous
pour accéder à l'intégralité de l'article
AM TV : Toutes nos vidéos

Dans la même rubrique

Le Parti communiste chinois fête cette année ses 100 ans. À sa tête, Xi Jinping, qui affirme chaque jour un peu plus une politique autoritaire, centralisatrice, une mise au pas des contestations, des puissances d’argent, des barons de la tech, au bénéfice de la lutte contre les inégalités. Tout en affirmant la puissance géopolitique de l’Empire du milieu. Un formidable changement de cap qui n’est pas sans risque.

Publié en octobre 2021

Elle est passée derrière la caméra pour un premier documentaire sur l’exil, l’identité. Un chemin sur la trace des grands-parents paternels et sur les racines algériennes de la famille. Interview croisée avec son artiste de père.

Publié en octobre 2021

Plus ou moins active dans une vingtaine de pays africains, la société militaire privée russe pointe ses ambitions vers le Mali. Au grand dam de la France. Proche de Poutine, elle vend aux gouvernements son savoir-faire en matière de « sécurité » tout en cultivant un sérieux sens des affaires.

Publié en octobre 2021