Aller au contenu principal
Elections USA

Kamala Harris
Un rêve américain

Par Cédric Gouverneur - Publié en janvier 2021
img
À Oakland, en Californie, lors du lancement officiel de sa campagne, le 27 janvier 2019.SHUTTERSTOCK

Elle est la première femme à devenir vice-présidente des États-Unis. Et c’est une Afro-Américaine, la fille d’un économiste jamaïcain et d’une scientifique indienne. Pour certains, c’est une « gauchiste » ou, au contraire, une magistrate « réactionnaire ». Et pour d’autres, elle n’est pas vraiment « afro » justement. Quoi qu’il en soit, la voilà aux marches du pouvoir suprême. Récit d’une histoire qui n’est possible qu’aux States !

​​​​​​​Le lundi 23 novembre, près de trois semaines après les élections présidentielles, Donald Trump a – enfin – autorisé le processus de transition vers une administration Biden. Mais sur Twitter, il persistait à nier sa défaite : « Nous vaincrons ! » a-t-il écrit, promettant que la justice lui donnerait raison. Peu lui importe que les juges balaient ses accusations de fraude. Que les États, un à un, valident les résultats du scrutin. Avec le même culot qui lui fait contester le réchauffement climatique, minimiser la pandémie de Covid-19, dénigrer les sciences ou qualifier de « fake news » tout fait qui le dérange, le magnat de l’immobilier s’entête, fidèle à sa méthode en affaires...

Abonnez-vous
pour accéder à l'intégralité de l'article

Dans la même rubrique

Le géant africain s’enlise dans la crise du Tigré. Et les forces centrifuges historiques, ethniques, régionales pourraient accélérer les fractures. Sans compter l’implication de l’Érythrée...Le deuxième pays le plus peuplé du continent doit impérativement réformer son modèle institutionnel, son vivre ensemble pour éviter le crash.

Publié en avril 2021

La disparition brutale d’Hamed Bakayoko, Premier ministre, compagnon de route du président Ouattara, personne clé du dispositif politique, a stupéfié la Côte d’Ivoire. Le pays se relève de ce traumatisme, tout en cherchant à reprendre le cap de la modernisation.

Publié en avril 2021

L’archevêque émérite de Douala s’est éteint le 3 avril à 90 ans. Et avec lui, l’une des figures les plus emblématiques de la lutte pour la démocratie et les libertés au pays de Paul Biya. Il aura notamment lutté jusqu’au bout pour le retour au calme dans les zones anglophones.

Publié en avril 2021