Aller au contenu principal
TRUMP ET NOUS

À l'ère de la transgression

Par Akram.BELKAÏD - Publié en janvier 2017
Share

Si l’exercice du pouvoir peut changer un candidat hâbleur et imprévisible en homme d’État, rien n’indique que ce sera pour le meilleur.
 

Devons-nous avoir peur de Donald J. Trump ? Est-il normal, logique, que nous soyons inquiets ? Ce nous, désigne, au sens large, les gens d’une partie du Sud c’est-à-dire les habitants du continent africain, Maghreb compris, et du Proche-Orient.

Avant de répondre aux questions précédentes, il faut se souvenir de novembre 2000 et des suites immédiates de l’élection controversée de George W. Bush Jr. On l’a peut-être oublié mais l’arrivée du candidat républicain à la Maison-Blanche n’avait guère inquiété ce Sud qui vient d’être mentionné. Nous étions nombreux à nous méfier d’Al Gore et de son colistier Joseph Lieberman. Le ticket démocrate se voyait accoler les mêmes étiquettes qu’Hillary Clinton seize ans plus tard : interventionniste, trop proche des milieux d’affaires et soutien inconditionnel d’Israël. Bush promettait alors une Amérique plus recentrée sur ses affaires internes.

On connaît la suite… D’ailleurs, des centaines de millions d’électeurs arabo-américains se mordent encore les doigts d’avoir voté pour celui qui a décidé l’invasion de l’Irak en mars 2003. Une invasion, faut-il encore le rappeler, dont le monde subit les funestes conséquences.

Comme Bush...

Abonnez-vous
pour accéder à l'intégralité de l'article

Dans la même rubrique

Du nord au sud, c’est l’un des plus grands territoires verts du monde, avec en particulier le bassin du Congo, deuxième forêt humide après l’Amazonie. Une richesse naturelle essentielle pour l’humanité, un potentiel immense pour le continent, menacé chaque jour un peu plus par l’exploitation et les trafics.

Publié en août 2022

Il a été nommé en août 2021 responsable de l’Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN), un organisme qui gère les aires protégées. Celles-ci couvrent 13,8 % de la surface de la République démocratique du Congo (RDC), soit un total de 345 000 km2. Entretien franc et direct sur les enjeux, les défi s de la conservation et de la protection de la nature.

Publié en août 2022

Conseiller spécial de l’International Institute for Strategic Studies (IISS, Londres) et de la Fondation pour la recherche stratégique (FRS, Paris), François Heisbourg analyse pour Afrique Magazine comment se positionnent les opinions publiques mondiales au sujet de la guerre en Ukraine. Le passé colonial européen et la guerre américaine en Irak jouent à plein dans la perception du conflit par les pays du Sud…

Publié en août 2022