Aller au contenu principal
Cameroun

À la rencontre des héros d'Eséka

Par Alexis Huguet - Publié en décembre 2016
Share
Alexis Huguet / Hans Lucas

Le 21 octobre, le train n° 152 Douala-Yaoundé a déraillé à l’entrée de la gare d’Eséka, au centre du pays, faisant au moins 79 morts et 500 blessés. Un drame national et un bilan qui auraient pu être aggravés sans l’intervention courageuse de citoyens solidaires. Témoignages.
 
Cette date restera gravé pour toujours dans la mémoire de tous les Camerounais. Ce vendredi-là, vers 12h45, le train n°152 de la société Camrail assure la liaison Yaoundé-Douala. À 400 m de la gare ferroviaire d’Eséka, le convoi déraille entraînant les wagons dans un ravin. Des dizaines de voyageurs meurent sur le coup. Des centaines d’autres sont blessés, bloqués dans les carcasses. La stupeur est totale. Mais les habitants affluent spontanément. Eséka est une petite commune d’environ 25 000 âmes, à 120 km de la capitale. Le personnel médical et les moyens de secours d’urgence y sont limités.
 
Alors, dans un élan de solidarité instinctif, en attendant les renforts, les habitants se débrouilleront par eux-mêmes pour tenter de sauver ceux qui peuvent l’être encore. Ils sont étudiants, infirmières, moto-taximen, chirurgiens, artisans… Ils se sont mobilisés « comme un seul homme » pour porter assistance aux victimes. En attendant que...
Abonnez-vous
pour accéder à l'intégralité de l'article

Dans la même rubrique

Du nord au sud, c’est l’un des plus grands territoires verts du monde, avec en particulier le bassin du Congo, deuxième forêt humide après l’Amazonie. Une richesse naturelle essentielle pour l’humanité, un potentiel immense pour le continent, menacé chaque jour un peu plus par l’exploitation et les trafics.

Publié en août 2022

Il a été nommé en août 2021 responsable de l’Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN), un organisme qui gère les aires protégées. Celles-ci couvrent 13,8 % de la surface de la République démocratique du Congo (RDC), soit un total de 345 000 km2. Entretien franc et direct sur les enjeux, les défi s de la conservation et de la protection de la nature.

Publié en août 2022

Conseiller spécial de l’International Institute for Strategic Studies (IISS, Londres) et de la Fondation pour la recherche stratégique (FRS, Paris), François Heisbourg analyse pour Afrique Magazine comment se positionnent les opinions publiques mondiales au sujet de la guerre en Ukraine. Le passé colonial européen et la guerre américaine en Irak jouent à plein dans la perception du conflit par les pays du Sud…

Publié en août 2022