Aller au contenu principal
Macro

Le Sénégal face à ses défis

Par Jean-Michel Meyer - Publié en mai 2021
Share
Même si la pandémie n’est pas éradiquée, le gouvernement a élaboré des outils de relance. Ici, à Dakar, le 31 décembre 2020.
Même si la pandémie n’est pas éradiquée, le gouvernement a élaboré des outils de relance. Ici, à Dakar,
le 31 décembre 2020. RICCI SHRYOCK/THE NEW YORK TIMES-REDUX-REA

Épargné par la récession en 2020 mais sonné par la crise sanitaire, le pays veut renforcer sa souveraineté économique et doit répondre à la grogne sociale.

Le vent du boulet. « La crise sanitaire a porté un coup dur à l’économie du Sénégal », a résumé Amadou Hott, le ministre de l’Économie, du Plan et de la Coopération, en préambule d’une visioconférence, le 7 avril, de Business France. L’arrêt brutal de l’économie pour juguler la crise née de la pandémie – une politique suivie par la plupart des pays dans le monde – a nettement freiné l’activité, sans néanmoins plonger le pays dans la récession.

Après une croissance moyenne de 6 % par an entre 2014 et 2019, le pays a connu une progression de son PIB de seulement 1,9 % en 2020. « Par rapport à ses voisins, le Sénégal a la chance d’avoir une économie relativement diversifiée, même si elle exporte peu. Et si le choc a été important, 90 % des entreprises ont continué leur activité en 2020, soit le...

Abonnez-vous
pour accéder à l'intégralité de l'article

Dans la même rubrique

Sous l’impulsion de son président, qui s’est rendu 28 fois sur le continent depuis 2003, la Turquie affiche l’objectif de doubler le volume de ses échanges commerciaux, pour les hisser à 50 milliards de dollars dans les années à venir.

Publié en mai 2021

Madrid a lancé le plan « Focus Afrique 2023 » en mars dernier. Renforcer les liens commerciaux et freiner l’immigration. C’est le message porté par le président du gouvernement espagnol, Pedro Sánchez, en visite en Angola et au Sénégal les 8 et 9 avril derniers.

Publié en mai 2021

Prisées par les investisseurs, les sociétés technologiques du secteur médical ont vu leur capital croître de 257 % en un an.

Publié en mai 2021