Aller au contenu principal
Morna

Lucibela
Saudade, Saudade

Par Sophie Rosemont - Publié en juillet 2022
Share
Lucibela.DR
Lucibela.DR

La chanteuse cap-verdienne revient avec un album d’une grande élégance . À son image.

LUCIBELA, Amdjer, Lusafrica/ Sony.DR
LUCIBELA, Amdjer, Lusafrica/ Sony.DR

Nhelas Spencer, Luis Lima, Toy Vieira, Tibau Tavares, Miquinha, Elida Almeida, Ary Duarte, Daya… Ils sont nombreux à être convoqués par Lucibela, l’une des plus douées héritières de Cesária Évora, qui, avec ce second album, débute aussi à la composition avec la morna « Ilha Formose », ode à son île natale de São Nicolau – où elle poussait son premier ci à Tarrafal il y a trente-six ans… L’artiste cap-verdienne incarne également un boléro du Cubain Emílio Moret. Acoustique, nostalgique et pourtant contemporain : Amdjer aborde la condition féminine avec délicatesse, et néanmoins une grande honnêteté. À la production, Toy Vieira, complice de Lucibela depuis ses débuts en studio, signe une réalisation cristalline. Claviers, cuivres, cordes se mélangent au sein d’un écrin acoustique qui, inauguré par « Amdjer Ká Bitche », rappelle le bonheur d’être au monde, aussi imparfait soit-il

Dans la même rubrique

Pour la chanteuse Algérienne, la musique est un art d’émancipation et de liberté. Avec son groupe 100 % féminin Lemma, elle fait vibrer les chants ancestraux de la région désertique de la Saoura et célèbre un patrimoine menacé.

Publié en octobre 2022

Tosin Oshinowo a recontruit un village nigérian détruit par Boko Haram : un projet imaginé avec la communauté, qui veut retourner y vivre.

Publié en octobre 2022

Après le succès de leur premier disque, le groupe béninois confirme son énergique engagement dans ce nouvel opus.

Publié en octobre 2022