Aller au contenu principal
Analyse

Mali
Aux origines de la crise

Par Hussein Ba - Publié en mars 2022
Share
Choguel Kokalla Maïga est le Premier ministre de la transition depuis le 7 juin 2021. Ici, à Ségou, le 4 février 2022. NICOLAS REMENE/LE PICTORIUM
Choguel Kokalla Maïga est le Premier ministre de la transition depuis le 7 juin 2021. Ici, à Ségou, le 4 février 2022. NICOLAS REMENE/LE PICTORIUM

Depuis 1963 et la première rébellion touarègue indépendantiste, les insurrections et les putschs se succèdent. Tentative de décryptage.

Au Mali, comme dans la plupart des pays africains, la crise découle avant tout des péripéties de construction de l’Étatnation. Déjà, en 1963, sous Modibo Keïta, une première rébellion touarègue indépendantiste éclate ; une insurrection précoce dénommée Alfellaga, réprimée avec l’aide du Maroc et surtout de l’Algérie, redevable au pays, qui a servi de base arrière à l’aile sud du Front de libération nationale (FLN) pendant la guerre d’indépendance. En 1968, un groupe d’officiers subalternes prend le pouvoir sous la direction de Moussa Traoré, héritant d’un outil de défense solide et du soutien actif de l’Algérie. Sous sa présidence, les populations nomades du Nord subissent, en 1973 et en 1986, deux épisodes de sécheresse particulièrement éprouvants. Beaucoup de Touaregs sont contraints à l’exil, et une grande partie prend le chemin de la Libye.

Et c’est en Libye, précisément dans les académies de Mouammar Kadhafi, que l’embryon de la rébellion touarègue prend vie. Iyad Ag Ghali, figure tutélaire...

Abonnez-vous
pour accéder à l'intégralité de l'article

Dans la même rubrique

Escapade, en « in » et « off », dans les allées d’une biennale d’art contemporain longtemps attendue. Un rendez-vous éclectique, dynamique, et à la portée quasi mondiale !

Publié en juin 2022

L’écrivain guinéen signe une œuvre puissante sur la quête de mémoire. À travers le destin brisé de ses héroïnes, son dernier roman Saharienne Indigo explore les blessures causées par la répression sanglante du régime de Sékou Touré.

Publié en juin 2022

Lancé le 5 mars dernier à Pikine, le concept « Jokko ak Macky » a pour objectif de faire échanger le chef d’État sénégalais avec la jeunesse du pays via la célèbre plate-forme de visioconférence. Stratégie présidentielle ou réél rétablissement de connexion ?

Publié en mai 2022