Aller au contenu principal
Covid-19

Olivier Vallée
«Afin de surmonter la crise, soyons innovants ! »

Par Cédric Gouverneur - Publié en décembre 2020
Share
DR

Économiste et consultant international, Olivier Vallée étudie notamment les problématiques liées aux matières premières en Afrique. Auteur de plusieurs livres sur la monnaie, la dette, les questions financières et les matières premières, il répond aux interrogations d’Afrique Magazine concernant la reprise économique postpandémique sur le continent. Circonspect vis-à-vis de la Banque mondiale, dont il déplore « le manque d’ambition et d’autocritique », il appelle à innover afin de surmonter la crise.

 

​​​​​​​

AM Les pays dont l’économie dépend trop d’une seule ressource sont les plus impactés : plus que jamais, cette crise sanitaire montre-t-elle l’importance de la diversification économique ?

Olivier Vallée : La diversification économique est un mantra depuis le rapport Elliot Berg [la Banque mondiale y prônait en 1981 la libéralisation économique en Afrique et a ouvert la voie aux très critiqués plans d’ajustement structurel, ndlr]. Mais aucune politique de l’aide internationale n’a jamais concentré les ressources financières sur cet objectif. Le rapport Africa’s Pulse continue à réclamer un investissement dans les infrastructures. Or, paradoxalement, cet investissement a été réalisé par les Chinois. Et la financiarisation du Nigeria et de Maurice démontre que des étapes ont été sautées, permettant la poursuite d’une mondialisation de l’économie africaine. L’économie financière de ces deux pays est en effet en avance sur les modèles bancaires européens : transactions plus libres, moins lourdes, emprunts avec des produits structurés, compensation, actionnariat international, etc. En France, les banques étranglent leurs clients, au risque de les voir partir vers les banques en ligne !Ce n’est pas la première fois que la « monodépendance » est pointée du doigt. Comment expliquer les blocages à une véritable diversification économique ?

Abonnez-vous
pour accéder à l'intégralité de l'article

Dans la même rubrique

Bien que son actualité ne soit pas toujours des plus joyeuses ces dernières années, le pays regorge de personnalités talentueuses et passionnées qui redonnent foi en l’avenir. Petit tour d’horizon des profils les plus enthousiasmants.

Publié en juillet 2021

Son nouveau long-métrage, Sœurs, dépeint la quête identitaire de trois femmes issues de l’immigration, partagées entre la France et l’Algérie. La réalisatrice aborde le thème du déracinement, le poids de la mémoire, les luttes féminines et la difficulté à briser les silences, à bâtir un récit familial.

Publié en juillet 2021

Cette plasticienne inclassable franco-algérienne sublime le corps des femmes dans une œuvre foisonnante. Après son exposition personnelle « Eden » à la galerie Cécile Fakhoury, à Paris, en février dernier, elle est actuellement présente à la Maison des arts de Malakoff.

Publié en juillet 2021