Aller au contenu principal
Entretien

Patrick Chamoiseau
« Toute Personne accomplie doit se penser avec l’Afrique»

Par Astrid Krivian - Publié en août 2021
Share

Avec son nouvel essai Le Conteur, la nuit et le panier, l’écrivainnatif de la Martinique convoque la figure du conteur créole. Il mène une passionnante réflexion sur la création artistique, l’écriture et l’individu contemporain dans ce monde globalisé.

img
ERIC GARAULT/PASCO&CO.DR

Auteur d’une œuvre prolifique et plurielle, Patrick Chamoiseau a sorti cette année aux éditions du Seuil un ouvrage philosophique et poétique,Le Conteur, la nuit et le panier. Une nouvelle fois, il interroge cette figure du conteur déjà rencontrée dans ses précédents romans Solibo Magnifique(Gallimard, 1988), Biblique des der-niers gestes (Gallimard, 2002) et La Matière de l'absence (Seuil,2016). À partir de l’art du conteur créole – le père de « l’oraliture »antillaise, qui résiste à l’ordre esclavagiste en devenant « maître-de-la-parole » –, l’écrivain aborde la nécessité pour un artiste de « vider la page », afin de renverser les normes esthétiques ettoute autre forme d’oppression. Dialoguant avec l’œuvre d’AiméCésaire, l’auteur de Texaco (prix Goncourt 1992) explore aussi des concepts de son ami Édouard Glissant, tels que la mondialité ,le Tout-Monde, la relation ou encore la créolisation. L’individu contemporain ,qui évolue dans une globalisation dont l’origine remonte à la traite atlantique ,se construit désormais en relation avec le monde. Libéré des...

Abonnez-vous
pour accéder à l'intégralité de l'article

Dans la même rubrique

Du nord au sud, c’est l’un des plus grands territoires verts du monde, avec en particulier le bassin du Congo, deuxième forêt humide après l’Amazonie. Une richesse naturelle essentielle pour l’humanité, un potentiel immense pour le continent, menacé chaque jour un peu plus par l’exploitation et les trafics.

Publié en août 2022

Il a été nommé en août 2021 responsable de l’Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN), un organisme qui gère les aires protégées. Celles-ci couvrent 13,8 % de la surface de la République démocratique du Congo (RDC), soit un total de 345 000 km2. Entretien franc et direct sur les enjeux, les défi s de la conservation et de la protection de la nature.

Publié en août 2022

Conseiller spécial de l’International Institute for Strategic Studies (IISS, Londres) et de la Fondation pour la recherche stratégique (FRS, Paris), François Heisbourg analyse pour Afrique Magazine comment se positionnent les opinions publiques mondiales au sujet de la guerre en Ukraine. Le passé colonial européen et la guerre américaine en Irak jouent à plein dans la perception du conflit par les pays du Sud…

Publié en août 2022