Aller au contenu principal

Pétrole : vers un retour du baril à 100 dollars ?

Par Jean-Michel Meyer - Publié en août 2021
Share

Porté par une forte demande, l’or noir retrouve son prix d’avant la pandémie et pourrait même le dépasser d’ici la fin de l’année.

Un vent de folie souffle sur le pétrole. Début juillet, le prix de l’or noir grimpait à 77,50 dollars le baril et retrouvait son niveau d’octobre 2018. Au cours des six premiers mois de l’année, les prix des principales références de brut ont gagné plus de 50 % de leur valeur. L’Agence internationale de l’énergie (AIE) annonçait à la mi-juillet que la demande mondiale de pétrole avait continué à croître en juin avec la reprise économique, pour atteindre désormais 96,8 millions de barils par jour. Si la tendance se maintient, la demande mondiale devrait dépasser les niveaux d’avant la crise du Covid-19 d’ici la fin de l’année prochaine, selon l’AIE.

C’est un virage à 180° après le krach sans précédent d’avril 2020, lorsque le prix du baril avait plongé sous les 20 dollars. En pleine crise sanitaire, l’ère du pétrole bon marché paraissait s’installer pour longtemps. La consommation s’était effondrée et les stocks de brut accumulés laissaient penser qu’une remontée des cours paraissait improbable. En septembre dernier, BP prédisait même le début de la fin de l’ère...

Abonnez-vous
pour accéder à l'intégralité de l'article
AM TV : Toutes nos vidéos

Dans la même rubrique

Afrique du Sud, Maroc, Algérie, Sénégal… Les projets pour fabriquer des doses sur le continent se multiplient – sans encore briser sa dépendance.

Publié en août 2021

Dans les années à venir, l’Afrique va devoir se doter de plus de 700 centres de données, si elle veut profiter du boom du secteur et assurer sa souveraineté numérique.​​​​​​​

Publié en août 2021

Un mouvement inédit de création d’entreprises a pu émerger grâce à un cadre de plus en plus favorable et l’intérêt croissant des investisseurs.

Publié en août 2021