Aller au contenu principal
Entretien

Sidzanbnoma Nadia Denise Ouedraogo
« Le continent doit grimper le long de la chaîne de valeur »

Par Cédric Gouverneur - Publié en mai 2022
Share
Sidzanbnoma Nadia Denise Ouedraogo. DR
Sidzanbnoma Nadia Denise Ouedraogo. DR

La hausse sur le long terme du cours des minerais indispensables aux énergies renouvelables bouleverse la donne industrielle. Économiste à la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique (CEA), Sidzanbnoma Nadia Denise Ouedraogo répond à nos questions.

​​​​​​​L'urgence écologique, encore réitérée par le rapport du GIEC du 4 avril dernier, implique une transition énergétique. Comme la CEA le soulignait en décembre dernier, l'Afrique possède « un potentiel inégalé en énergie renouvelable ». Comment le continent peut-il procéder ?

La course vers le « net zéro » [la neutralité carbone, ndlr] va entraîner l’arrêt des investissements à l’étranger des exploitations d’énergies fossiles : lors du sommet de la COP26 de novembre dernier à Glasgow, 20 pays (dont les États-Unis, le Royaume-Uni, le Canada, l’Italie…) et cinq institutions de développement (dont la Banque européenne d’investissement et la Banque de développement de l’Afrique de l’Est) ont décidé de mettre fin aux financements à l’étranger des projets d’exploitation des énergies fossiles d’ici fin 2022. Un manque à gagner pour les nombreux pays africains exportateurs, dans un horizon proche. Diversifier leurs sources d’énergie et transitionner vers les énergies renouvelables leur permettrait de s’y préparer. Les énergies renouvelables représentent un potentiel...

Abonnez-vous
pour accéder à l'intégralité de l'article

Dans la même rubrique

L’offre du continent, en pleine croissance, rencontre au moment opportun la demande européenne, justement à la recherche de sources d’approvisionnement alternatives à la Russie, mise en quarantaine. Reste à mettre les infrastructures au diapason.

Publié en juin 2022

En tant que directeur général de l’alliance Smart Africa, une institution réunissant des acteurs privés et publics de l’économie africaine, Lacina Koné passe la plupart de son temps sur la route. Avant Barcelone, où il a assisté fin février au Mobile World Congress, le plus grand rassemblement au monde pour l’industrie du mobile, il s’est rendu en Estonie, pays leader en matière d’administration électronique et de numérisation. Ces déplacements lui permettent d’appréhender de nouvelles solutions digitales pour le continent et de tirer profit du partage de connaissance : « En Estonie, je ne voulais pas seulement comprendre comment les Estoniens faisaient ce qu’ils faisaient, mais ce qu’ils faisaient différemment. »

Publié en juin 2022

Il y a cinquante ans, les communications par satellite sur le continent passaient par le Sénégal. C’est naturellement que ce pays accueille le portail d’accès vers une constellation satellitaire d’envergure, une avancée historique.

Publié en juin 2022