Aller au contenu principal
Hommage

Sindika Dokolo, l’enfant de l’art

Par zlimam - Publié en novembre 2020
Share

Certains voudraient le réduire à sa caricature, à l’image du golden-boy globalisé, privilégié, « démasqué » par l’affaire des Luanda Leaks, à son statut d’amateur d’art « par intérêt ».

Sindika Dokolo était autrement plus dense, plus complexe, plus « riche », plus ambitieux que cela. Une personnalité à la fois chaleureuse, habile, détachée et impliquée, aux multiples identités. Porteur d’une triple histoire, congolaise, danoise et angolaise. Le fils d’un grand banquier congolais spolié par Mobutu, Augustin Dokolo Sanu, qui avait épousé en 1968 Hanne Kruse. Sindika, c’était aussi le mari d’Isabelle dos Santos, dont on a dit qu’elle était l’une des femmes les plus riches du monde. Une histoire d’amour qui se noue à Luanda, avec cinq enfants dont le dernier est né en septembre 2017. C’était un homme d’affaires, la moitié active de l’un des plus formidables « power couple » d’Afrique et du monde. Sindika Dokolo voyait grand pour lui, mais aussi pour l’Afrique. Cet homme d’argent était aussi un intellectuel porté par les idées, son métissage le rendant encore plus sensible à l’urgence d’une émancipation africaine, à la libération du noir, du « nègre ». La République démocratique du Congo était son point d’ancrage, sa référence...

Abonnez-vous
pour accéder à l'intégralité de l'article

Dans la même rubrique

Outre Kamala Harris, deux femmes incarnent la révolution sociétale en cours aux États-Unis, après quatre années de trumpisme : Cori Bush, figure de Black Lives Matter élue dans le Missouri, et Stacey Abrams, dont l’activisme a permis de faire basculer la Géorgie dans le camp démocrate.

Publié en janvier 2021

Succès phénoménal et quasi planétaire, sa bande dessinée autobiographique L’Arabe du futur évoque une enfance légèrement « schizophrène » entre la Libye, la Syrie et la France. Dans ce nouveau et cinquième tome, l’auteur franco-syrien fait le récit à la fois désopilant et émouvant de son adolescence, marqué par ses premiers émois amoureux, l’art, les livres. Et le père absent, en rupture.

Publié en janvier 2021

Dans son nouveau long-métrage, L’Homme qui a vendu sa peau, la cinéaste tunisienne retrace sans concessions les épreuves d’un réfugié syrien devenu œuvre d’art vivante en se faisant tatouer le dos et qui gagne sa liberté au prix d’un pacte faustien. Rencontre avec celle qui a été acclamée par la critique à Cannes avec La Belle et la Meute en 2017.

Publié en janvier 2021

ON EN PARLE

Le temps d’un confinement, LA CHANTEUSE TUNISIENNE a réinterprété les classiques de son répertoire et ceux des artistes avec qui elle a grandi.

Publié en janvier 2021

Son mélange de musiques traditionnelles et de trap fait de cette chanteuse aux multiples origines une ARTISTE À SUIVRE.

Publié en janvier 2021

Originaires du nord du Bénin, CES JEUNES FILLES s’approprient le rock avec une énergie aussi épatante que contagieuse.

Publié en janvier 2021

L’originalité de l’écrivain camerounais n’est plus à démontrer. Il fait partie de cette NOUVELLE GÉNÉRATION d’auteurs, qui utilisent l’oralité, le rire et les sons pour partager leur vision du monde.

Publié en janvier 2021

Ce Ghanéen installé en Arizona met sa CRÉATIVITÉ au service de la communauté et du lien urbain.

Publié en janvier 2021

BUSINESS

Le magnat du ciment a pour objectif de faire entrer son groupe au classement des 100 entreprises mondiales qui connaissent la plus forte croissance.

Publié en janvier 2021

En dix ans, plus de 50 milliards de dollars ont été investis dans le secteur, hissant Tanger Med, Port-Saïd et Djibouti parmi les 50 premiers ports mondiaux. Mais avec les effets du Covid-19 et le défi de l’hinterland, l’activité reste sous tension.

Publié en décembre 2020

La page sombre des relations entre les États-Unis de Donald Trump et le continent se tourne. L’arrivée de Joe Biden à la Maison-Blanche devrait restaurer des relations économiques plus dynamiques. Même si le concept d’«America First» restera dominant. L’Afrique devra se montrer plus attractive.

Publié en décembre 2020

La pandémie précipite la révolution numérique: enseignes traditionnelles et fintechs multiplient les innovations pour basculer dans une nouvelle ère.

Publié en décembre 2020

Longtemps considérée comme une fatalité et un fléau, celle-ci fait vivre 85,8 % des actifs africains. Pour doper la croissance et la création d’emplois, les autorités et les bailleurs de fonds multiplient les stratégies pour l’intégrer dans l’économie réelle.

Publié en novembre 2020

Depuis 2005, la société de recrutement Aldelia a mis en relation 55000 Africains avec des entreprises. En avril, son fondateur a lancé Areeba Jobs, première plate-forme de matching professionnel sur le continent. Il nous livre ses impressions sur la reprise postpandémique, la future zone de libre-échange continentale et le marché de l’emploi.

Publié en novembre 2020

DOSSIERS ET DECOUVERTES

Réélu, Alassane Ouattara est au centre de l’échiquier. Et au pilotage d’un nouveau mandat crucial pour le pays. Stabilité, émergence, accélération des réformes et transition générationnelle seront au cœur des enjeux.

Publié en janvier 2021

Après s’être imposé comme un hub logistique majeur, le pays s’engage résolument dans la montée en gamme et la diversification de son écosystème.

Publié en décembre 2020

2011-2021… En dix ans, le pays s’est profondément transformé, renouant avec la croissance malgré une menace sécuritaire accrue. Visite sur les bords du grand fleuve au moment où se prépare l’avenir.

Publié en novembre 2020