Aller au contenu principal
Découverte / Côte d’Ivoire

Une université
à San Pedro

Par Zyad Limam Francine Yao - Publié en août 2022
Share
Les premiers étudiants ont été accueillis à la rentrée 2021.NABIL ZORKOT
Les premiers étudiants ont été accueillis à la rentrée 2021.NABIL ZORKOT

Un établissement flambant neuf, témoignage de la volonté de décentraliser l’éducation supérieure.

La première pierre de l’Université de San Pedro, dont la construction a coûté 95 milliards de francs CFA, a été posée le 30 novembre 2018 par feu le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly. Elle a ouvert ses portes le 19 octobre 2021, avec plus de 400 étudiants inscrits. Et est emblématique du vaste programme de décentralisation des universités (PDU) entamé en 2014. Il s’agit pour le pays d’investir massivement dans les ressources et la formation des jeunes, clés de l’émergence, et de faire face au nombre, à l’effet de choc démographique. De créer également des pôles de vie et d’activité autour de sites décentralisés. Enfin, chaque pôle doit s’orienter vers une spécialisation liée à l’écosystème local. Chaque nouvelle université, comme celles de San Pedro ou de Bondoukou, ouvre phase par phase pour garantir un enseignement de qualité à un corps d’étudiants progressivement plus nombreux. Le pôle de San Pedro propose des formations innovantes dans quatre unités de formation et de recherche (UFR) : agriculture, ressources halieutiques et agro-industrie ; sciences de la mer ; logistique, tourisme, hôtellerierestauration ; sciences de la santé et formation de médecins généralistes. L’établissement compte également une classe préparatoire aux grandes écoles (CPGE) – mathématiques, physiques et sciences de l’ingénieur (MPSI) – et deux écoles d’ingénieurs – bâtiment et travaux publics, construction navale. Bâti sur une superficie totale de 302 hectares, le campus attend dorénavant l’ouverture de sa cité universitaire.

Dans la même rubrique

Depuis l’indépendance, on construit et on élève avec enthousiasme. La stratégie actuelle vise à répondre aux besoins en infrastructures, tout en dopant la compétitivité et la modernisation de l’économie.

Publié en août 2022

La sixième tour de la cité administrative du Plateau s’élèvera à plus de 400 mètres. Et symbolisera l’émergence ivoirienne.

Publié en août 2022

Une traversée du nord au sud, 37,9 kilomètres de voie, et plus de 500 000 passagers par jour.

Publié en août 2022