Aller au contenu principal
Pouvoirs

Voyage dans l'autre France

Par Cédric Gouverneur Emmanuelle Pontié Astrid Krivian - Publié en mai 2022
Share

​​​​​​​

L’Assemblée nationale française, où siègent 577 députés. SHUTTERSTOCK
L’Assemblée nationale française, où siègent 577 députés. SHUTTERSTOCK

L’extrême droite navigue sur le sentiment de déclassement, d’anxiété identitaire, d’incompréhension des changements du monde. Sans véritables réponses politiques et sociales, la prise du pouvoir par les «populistes», un jour ou l’autre, dans cinq ou dix ans, ne relève plus de la science-fiction.

C’est devenu la routine : pour la troisième fois en deux décennies, l’extrême droite s’est hissée au second tour de l’élection présidentielle française. Et pour la troisième fois, le « tout sauf Le Pen » a fonctionné, malgré l’abstention de nombre d’électeurs de Jean-Luc Mélenchon, frustrés que le leader de La France insoumise doive se contenter de la troisième marche du podium. Absente du second tour, la gauche espère se rattraper aux élections législatives des 12 et 19 juin prochains, et imposer une cohabitation au président tout juste réélu. Elle n’est pas la seule, puisque le Rassemblement national (RN) sera lui aussi bien présent… Emmanuel Macron l’emporte donc, mais avec « seulement » 58,55 % des suffrages, contre 41,45 % pour Marine Le Pen. Scrutin après scrutin, l’écart se resserre. En 2017, le candidat d’En marche avait engrangé deux fois plus de voix que celle du Front national...

Abonnez-vous
pour accéder à l'intégralité de l'article

Dans la même rubrique

Du nord au sud, c’est l’un des plus grands territoires verts du monde, avec en particulier le bassin du Congo, deuxième forêt humide après l’Amazonie. Une richesse naturelle essentielle pour l’humanité, un potentiel immense pour le continent, menacé chaque jour un peu plus par l’exploitation et les trafics.

Publié en août 2022

Il a été nommé en août 2021 responsable de l’Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN), un organisme qui gère les aires protégées. Celles-ci couvrent 13,8 % de la surface de la République démocratique du Congo (RDC), soit un total de 345 000 km2. Entretien franc et direct sur les enjeux, les défi s de la conservation et de la protection de la nature.

Publié en août 2022

Conseiller spécial de l’International Institute for Strategic Studies (IISS, Londres) et de la Fondation pour la recherche stratégique (FRS, Paris), François Heisbourg analyse pour Afrique Magazine comment se positionnent les opinions publiques mondiales au sujet de la guerre en Ukraine. Le passé colonial européen et la guerre américaine en Irak jouent à plein dans la perception du conflit par les pays du Sud…

Publié en août 2022