Aller au contenu principal
Tunisie

Abir Moussi
« Entre la peste et le choléra, une troisième voie existe »

Par FRIDA DAHMANI - Publié en février 2022
Share
Abir Moussi. CHOKRI MAHJOUB/ZUMA WIRE/RÉA
Abir Moussi. CHOKRI MAHJOUB/ZUMA WIRE/RÉA

​​​​​​​L’ex-avocate, patronne du Parti destourien libre, qui se réclame du bourguibisme, s’oppose à la fois aux islamistes et au président Kaïs Saïed. Haute dans les sondages, elle détonne dans un univers politique très masculin.

Perçue comme une passionaria qui n’hésite pas à donner de la voix pour se faire entendre, Abir Moussi, présidente du Parti destourien libre (PDL), ne laisse personne indifférent : ni l’opinion ni les hommes politiques. Aucun d’eux n’a vu venir, en 2015, ce phénomène, tant ils faisaient peu de cas d’une femme, issue de surcroît des rangs de l’ancien régime, comme acteur politique. Autant dire que, pour tous, elle partait perdante. Sept ans plus tard, l’avocate de 46 ans est plus populaire que jamais. Ses détracteurs ont été balayés, d’abord par le scrutin de 2019, puis par la mainmise sur le pouvoir du président de la République, Kaïs Saïed, le 25 juillet 2021, qui a de facto écarté les partis en gelant l’Assemblée. Tous ces bouleversements ont profité à Abir Moussi, qui voue une inimitié farouche aux islamistes, auxquels elle a vigoureusement tenu tête dans l’hémicycle. Au point que le Parlement est devenu une foire d’empoigne permanente, participant à la...

Abonnez-vous
pour accéder à l'intégralité de l'article

Dans la même rubrique

Du nord au sud, c’est l’un des plus grands territoires verts du monde, avec en particulier le bassin du Congo, deuxième forêt humide après l’Amazonie. Une richesse naturelle essentielle pour l’humanité, un potentiel immense pour le continent, menacé chaque jour un peu plus par l’exploitation et les trafics.

Publié en août 2022

Il a été nommé en août 2021 responsable de l’Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN), un organisme qui gère les aires protégées. Celles-ci couvrent 13,8 % de la surface de la République démocratique du Congo (RDC), soit un total de 345 000 km2. Entretien franc et direct sur les enjeux, les défi s de la conservation et de la protection de la nature.

Publié en août 2022

Conseiller spécial de l’International Institute for Strategic Studies (IISS, Londres) et de la Fondation pour la recherche stratégique (FRS, Paris), François Heisbourg analyse pour Afrique Magazine comment se positionnent les opinions publiques mondiales au sujet de la guerre en Ukraine. Le passé colonial européen et la guerre américaine en Irak jouent à plein dans la perception du conflit par les pays du Sud…

Publié en août 2022