Adama Paris

Styliste et initiatrice de la Dakar Fashion Week

Publié en
Share
Adama Paris

En ces temps hors normes, AM prend de vos nouvelles en 4 questions et une photo de votre choix.

Adama Paris
Styliste et initiatrice de la Dakar Fashion Wek

Comment ça se passe comment pour vous à Dakar ?
Ici, on continue à travailler comme d'habitude mais avec des horaires aménagés : on s'arrête à partir de 17 h et tout le monde reste à la maison dès 20 h, car on respecte le couvre-feu en vigueur. À l'annonce du confinement à la télé, j'ai décidé de fabriquer des masques destinés à la population. J'ai lancé un appel via mes comptes Facebook et Instagram, les stylistes Mame Faguèye Bâ et Lahad Gueye ont d'emblée accepté de m'aider. On a fabriqué 20 000 masques. J'ai choisi le blanc comme couleur pour des raisons d'hygiène afin que les gens les lavent chaque jour car avec la poussière, ils seraient inévitablement sales.

Qu'est-ce que vous faites aujourd'hui que vous n'aviez pas le temps de faire avant ?
J'ai repris la pratique du yoga et du sport que je n'avais plus le temps de faire depuis longtemps alors que je suis une ancienne sportive. Mon corps a heureusement gardé la mémoire de l'effort physique, il est heureux depuis ma reprise, je retrouve peu à peu ma condition. Je prie, je me maquille et je m'apprête avec goût tous les jours. Et à l'heure du dîner, mon mari et moi-même dressons une belle table car c'est un rituel important. Je lis aussi énormément, j'essaie de comprendre l'histoire de l'évolution démocratique au Sénégal à travers des livres consacrés aux trois présidents successifs.

Un conseil pour les lecteurs ?
Restez chez vous. Nous avons tous un rôle à jouer pour aider de notre mieux le corps médical chacun à notre niveau. Je ne suis pas soignante, je ne sais pas nettoyer les rues alors j'ai distribué des masques aux arrêts de bus et ils ont été offerts à des hôpitaux. Soyons solidaires.

Un message à faire passer ?
On est tous humains, l'humanité a été frappée par le Covid-19 partout dans le monde sans exception. Gardons espoir et continuons à nous battre ensemble. On a tous besoin les uns des autres en ce moment.

À suivre sur Facebook : Adama Paris ou sur Instagram : adamaparis et adamaparistudio ou sur le site : www.adamaparis.com