Aller au contenu principal

Idrissa Ouedraogo

Share
Idrissa Ouedraogo à Montreuil, en 1994, année où il tournera pour la première fois en France (Le Cri du coeur). DR

Il promenait sa longue silhouette sur les plateaux de tournage et les festivals, évoquant avec talent des histoires, des images, des projets, des films, des séries… Grand Prix du jury à Cannes en 1990, le réalisateur burkinabè, l’une des figures du cinéma africain contemporain, s’est éteint si prématurément à Ouagadougou, à 64 ans.

Publié en mars 2018
DR

L’écrivain mauritanien Bios Diallo a souhaité ici rendre hommage au réalisateur Burkinabè, disparu le 18 février 2018.

Publié en mars 2018
OCP