Aller au contenu principal

Des vols Libreville-Paris 100 % business

Par Cédric Gouverneur - Publié en février 2022
Share
L’intérieur de l’Airbus A321 Neo de La Compagnie a été aménagé pour répondre à tous les standards de confort. DR
L’intérieur de l’Airbus A321 Neo de La Compagnie a été aménagé pour répondre à tous les standards de confort. DR

Afrijet et La Compagnie proposent depuis mi-décembre une ligne Gabon-France en classe affaires à prix cassé.

La compagnie aérienne gabonaise Afrijet, dirigée par Marc Gaffajoli, s’est associée avec l’opérateur français La Compagnie afin de proposer des vols Paris-Libreville 100 % business : un Airbus A321 Neo, dont l’intérieur a été réaménagé afin d’accueillir un maximum de 76 passagers avec tous les standards de confort de la classe affaires (sièges-lits plats, wi-fi illimité compris dans le prix…) fait depuis le 16 décembre la liaison entre Paris-Orly et Libreville, le jeudi et le dimanche. Avec en prime la possibilité de poursuivre le voyage jusqu’à Port Gentil, la capitale économique. Les horaires sont en outre adaptés pour permettre la connexion avec le vol Paris-New York 100 % business de La Compagnie. 

L’opérateur français espérait inaugurer en décembre une ligne Paris-Tel Aviv en classe affaires, mais ce projet a été suspendu du fait des mesures sanitaires strictes désormais appliquées en Israël. Le président de La Compagnie, Christian Vernet, s’est donc tourné vers le marché business du continent africain, qu’il qualifie de « dynamique et...

Abonnez-vous
pour accéder à l'intégralité de l'article

Dans la même rubrique

Le géant marocain des phosphates a signé un partenariat stratégique avec les autorités pour développer les chaînes de valeur agricoles dans le pays.

Publié en mai 2022

L’explosion des cours ouvre des perspectives nouvelles, notamment en matière d’industrialisation. En particulier pour tous les minerais concernés par les exigences du développement durable.

Publié en mai 2022

La flambée des cours des matières premières et les sanctions frappant la Russie pourraient bénéficier, à terme, au secteur minier africain.

Gaz, pétrole, blé, métaux… Le cours des matières premières s’est envolé avec la guerre en Ukraine. L’indice London Metal Exchange (LME), qui regroupe les cotations des métaux, avait déjà bondi de 30 % en un an en raison de la reprise économique post-Covid.

Publié en avril 2022