Aller au contenu principal
Tech

Le retour des géants de l’Internet

Par Jean-Michel Meyer - Publié en novembre 2021
Share

La croissance économique revenue, les GAFAM américains renouent avec une stratégie offensive en Afrique. Google ouvre le bal avec un investissement de 1 milliard de dollars sur cinq ans.

Sundar Pichai.ALBERT FACELLY/DIVERGENCE
Sundar Pichai, le patron d’Alphabet .ALBERT FACELLY/DIVERGENCE

Pluie de dollars. Sundar Pichai, le président-directeur général d’Alphabet et de sa filiale Google, a relancé la course des Big Tech américaines, dans la conquête du continent. « Nous prévoyons d’investir 1 milliard de dollars en Afrique sur cinq ans. Cette somme couvrira une série d’initiatives, allant de l’amélioration de la connectivité à l’investissement dans les start-up », a-t-il indiqué, le 6 octobre 2021, lors d’une visioconférence enregistrée. « Trois cents millions d’Africains se connecteront à Internet dans les cinq ans », a-t-il dit en ayant à l’esprit les prévisions d’un rapport de 2020, réalisé par Google et la Société financière internationale. Ce document estime que d’ici à 2025, les activités générées par Internet pourraient contribuer à hauteur de 180 milliards de dollars à l’économie africaine (5,2 % du produit intérieur brut [PIB] continental) et s’envoler à 712 milliards de dollars (8,5 %) d’ici à 2050. Afin d’atteindre ces résultats, il faudra « des investissements importants dans les infrastructures », précise cet écrit. Message...

Abonnez-vous
pour accéder à l'intégralité de l'article

Dans la même rubrique

La pandémie a lourdement pénalisé la distribution de films en salles. Mais le Covid-19 a aussi accéléré la révolution digitale d’une industrie qui retrouve un nouveau souffle.

Publié en novembre 2021

Les caisses vides après la chute du cours du pétrole et surendetté, l’État cherche des appuis pour se renflouer et relancer son économie.

Publié en novembre 2021

Qualifiés d’outils les plus adaptés pour industrialiser un pays, ces espaces fleurissent en Afrique : il en existe plus de 200, et 70 sont en projet.

Publié en novembre 2021