Aller au contenu principal
Fashion

Maison d’Afie
L'histoire fait la mode

Par Luisa Nannipieri - Publié en décembre 2021
Share

Une collection qui célèbre la CULTURE MÉDIÉVALE CAMEROUNAISE et met en lumière son héritage.

La styliste Sarah Divine-Garba. DR
La styliste Sarah Divine-Garba. DR

​​​​​​​« MYANGO » est le nom de la dernière collection de Maison d’Afie, une maison de mode créée en 2010 par la Camerounaise Sarah Divine-Garba. Abréviation de la phrase « Myango Ma Kwang », qui veut dire « histoires du passé » en douala, ce nom rend hommage au royaume du Mandara, l’un des petits royaumes qui ont contribué à la naissance du Cameroun. La collection, qui s’inscrit dans une recherche de la designeuse sur ses origines et le concept d’africanisme, veut mettre en avant les liens qui existent entre les styles médiéval, colonial et post-colonial dans le pays. C’est pour cette raison qu’elle a choisi d’utiliser des lins rayés, des broderies et des soies imprimées avec des motifs touaregs qui valorisent le savoir-faire artisanal. Ces tissus, en fibres naturelles personnalisées et tissées à la main, évoquent le prestige culturel de l’Afrique au Moyen-Âge, mais rappellent également les liens commerciaux qui existaient entre les Nord-Africains et les populations subsahariennes. Des échanges qui ont fortement influencé la culture de l’époque et laissé des traces jusque dans le style camerounais contemporain. La styliste a aussi choisi d’intégrer des tailles cintrées à des silhouettes amples (synonymes de liberté). Un symbole de soumission qui rappelle l’époque coloniale. Pour la première fois de son histoire, Maison d’Afie a présenté sa collection printemps/été lors d’un défilé qui a capturé tous les regards durant la Portugal Fashion Week, grâce au programme Creative Africa Nexus. L’occasion de s’associer avec d’autres marques africaines pour proposer des accessoires uniques, comme les chaussures Heel The World, du Ghana, les bijoux faits à la main d’Adèle Dejak, du Kenya, ou encore les magnifiques sacs signés Hamethop, d’Afrique du Sud, inspirés de la structure circulaire des habitations traditionnelles du continent. La valeur symbolique est également présente chez Maison d’Afie : un chapeau, par exemple, rend hommage à la reine Soukda, qui a fondé le royaume du Mandara peu avant 1500.

Inspirés de la structure circulaire des habitations traditionnelles du continent, les sacs du défilé étaient signés de la marque sud-africaine Hamethop. DR
Inspirés de la structure circulaire des habitations traditionnelles du continent, les sacs du défilé étaient signés de la marque sud-africaine Hamethop. DR
Les broderies valorisent le savoir-faire artisanal. DR
Les broderies valorisent le savoir-faire artisanal. DR
Ce chapeau rend hommage à la reine Soukda, fondatrice du royaume du Mandara peu avant 1500. DR
Ce chapeau rend hommage à la reine Soukda, fondatrice du royaume du Mandara peu avant 1500. DR

 

Dans la même rubrique

Avec ce projet judicieux, le CABINET TUNISIEN Ï+Ï vient d’être nommé aux EU Mies Awards 2022.

Publié en décembre 2021

Dans son second album, Cirque de consolation, la musicienne française chante mieux que jamais. Et mêle des propos engagés à l’électronique occidentale ou des musiques traditionnelles ouest-africaines.

Publié en décembre 2021

Une sélection de beaux livres à DÉCOUVRIR pour commencer une nouvelle année en émotions.

Publié en décembre 2021