Aller au contenu principal
Analyse

Mali
Le mal d'état permanent

Par Emmanuelle Pontié - Publié en mars 2022
Share
Assimi Goïta est officiellement investi président de la transition, le 7 juin 2021, au Centre international de conférence de Bamako. NICOLAS REMENE/LE PICTORIUM
Assimi Goïta est officiellement investi président de la transition, le 7 juin 2021, au Centre international de conférence de Bamako. NICOLAS REMENE/LE PICTORIUM

JOURS INCERTAINS À BAMAKO

Depuis le coup d’État d’août 2020, le Mali s’enfonce dans l’instabilité politique. Mais la « transition » emmenée par un chef de la junte « populaire » pourrait durer jusqu’en 2027…

Mi-février, les radios-trottoirs à Bamako se multiplient dans les médias. La télévision locale TDM tend le micro à des jeunes quasiment unanimes : « Vive Goïta ! », « Tant mieux si les Français s’en vont ! », ou encore « Le Mali aux Maliens ! » Radio France internationale (RFI) se prête au même exercice. Même son de cloche. Seuls quelques sondés, d’âge plus mûr, et certainement plus à l’aise face à l’anonymat d’un micro que devant une caméra, s’interrogent sur l’avenir sécuritaire, sur la capacité de l’armée malienne à faire le job. Mais globalement, le jeune homme fort de Bamako, le colonel Assimi Goïta, 38 ans, a réussi en quelques mois à inverser la tendance.

En octobre dernier encore, à part quelques jeunes galvanisés qui répondaient à l’appel (tarifé, dit-on) à manifester pour le nouveau pouvoir installé le 24 mai...

Abonnez-vous
pour accéder à l'intégralité de l'article

Dans la même rubrique

Escapade, en « in » et « off », dans les allées d’une biennale d’art contemporain longtemps attendue. Un rendez-vous éclectique, dynamique, et à la portée quasi mondiale !

Publié en juin 2022

L’écrivain guinéen signe une œuvre puissante sur la quête de mémoire. À travers le destin brisé de ses héroïnes, son dernier roman Saharienne Indigo explore les blessures causées par la répression sanglante du régime de Sékou Touré.

Publié en juin 2022

Lancé le 5 mars dernier à Pikine, le concept « Jokko ak Macky » a pour objectif de faire échanger le chef d’État sénégalais avec la jeunesse du pays via la célèbre plate-forme de visioconférence. Stratégie présidentielle ou réél rétablissement de connexion ?

Publié en mai 2022