Aller au contenu principal
Mode

Mossi
De la douceur avec du caractère

Par Luisa Nannipieri - Publié en avril 2022
Share
DR
DR
DR
DR

 

Détails et volumes originaux donnent vie à une collection sculpturale qui associe ÉLÉGANCE ET CONFORT.

Le styliste Mossi Traoré. DR
Le styliste Mossi Traoré. DR

​​​​​​​​​​​​​​CELA FAIT DÉJÀ QUELQUES ANNÉES que le nom de Mossi Traoré a intégré le calendrier officiel de la Fashion Week parisienne, la créativité de ses collections séduisant un public toujours plus large. Adepte d’une mode architecturale, épurée et linéaire, le designer d’origine malienne, élevé en banlieue parisienne, dans une cité de Villiers-sur-Marne, enchaîne les collaborations artistiques pour donner vie à des lignes exclusives.

DR
DR

Depuis le lancement de son label éponyme, en 2018, il a travaillé avec la sculptrice sur textile française Simone Pheulpin, le calligraphe irakien Hassan Massoudy, l’artiste sud-coréen Lee Bae ou encore le peintre malien Ibrahim Ballo. Des artistes qu’il expose à côté de ses créations au coeur du Carrousel du Louvre, où il a installé sa galerie. Pour sa collection automne-hiver 2022-2023, il s’est associé à la sculptrice française Angélique Lefèvre, dont les oeuvres deviennent alors des motifs imprimés sur des vêtements fonctionnels et adaptables. Pour l’occasion, elle a peint des aquarelles, qui ont ensuite été scannées puis fixées aux tissus. Avec leurs nuances de bleu, comme le bleu nuit, elles enrichissent la palette de couleurs du styliste, qui travaille d’habitude le noir et le blanc. La coupe évasée des jupes en biais, déjà esquissée dans des collections précédentes,

s’associe à un élément nouveau dans le catalogue de la marque : la doudoune. Travaillée en matelassage, elle apporte du relief et de la douceur à des créations qui jouent avec les volumes. À côté de ces survêtements sculpturaux, Mossi propose également des hauts tout en délicatesse : des chemises et des robes réalisées en coton, laine tissée et fibre de lait (une matière durable et innovante), avec des pans de tissus, que l’on peut adapter à son style ou son humeur.

Pouvoir exprimer sa personnalité à travers ses vêtements, sans renoncer au confort, est l’un des principes créatifs du trentenaire, qui invite à superposer les éléments pour habiller des silhouettes floues et volumineuses.

Dans la même rubrique

Les 23, 24 et 25 juin au Sofitel d’Abidjan, le Compendium des compétences féminines de Côte d’Ivoire (COCOFCI) fête son 10 e anniversaire. Récompensé par l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) et le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), le Compendium a été fondé par Euphrasie Kouassi Yao. Ancienne ministre, conseillère spéciale du président Ouattara chargée du genre, elle répond à nos questions.

Publié en juin 2022

Entre deux tournages pour Netflix et un blockbuster à Hollywood, le héros star de Lupin revient à ses sources sénégalaises dans un rôle historique en langue peule…

Publié en juin 2022

Un nouveau roman sur la condition des femmes au Sahel, par la militante que la presse camerounaise surnomme « LA VOIX DES SANS-VOIX ».

Publié en juin 2022