Aller au contenu principal
Littérature

Orhan Pamuk
Le magicien des mots

Par CATHERINE FAYE - Publié en avril 2022
Share
Orhan PamukRHAN.LEA CRESPI/PASCO
Orhan PamukRHAN.LEA CRESPI/PASCO

​​​​​​​Le Prix Nobel Turc signe une fresque onirique où s’amorce la chute de l’empire ottoman, confronté aux ravages d’une épidémie.

ORHAN PAMUK, Les Nuits de la peste, Gallimard, 688 pages, 25 €.DR
ORHAN PAMUK, Les Nuits de la peste, Gallimard, 688 pages, 25 €.DR

Au coeur de ce roman , il y a une île imaginaire, Mingher, « perle de la Méditerranée orientale ». Nous sommes en 1901, et la peste s’y est déclarée. Sur cette île multiculturelle, où musulmans et orthodoxes tentent de cohabiter, la maladie agit comme un accélérateur des tensions. Dès lors, ce microcosme, situé au large de Rhodes, sur la route d’Alexandrie, devient le théâtre d’une crise sanitaire et communautaire sans précédent. Si ce texte romanesque, où se mêlent fiction et réalité, semble coller à l’actualité, le démarrage de son écriture remonte pourtant à 2016, bien avant que ne débute la pandémie. Ce n’est qu’au moment où l’auteur, connu pour son engagement intellectuel et politique, terminait de rédiger les dernières pages, que le Covid-19 a fait son apparition. Le sentiment de peur éprouvé lui faisant ainsi clore son récit dans l’émotion et l’urgence. En réalité, cela fait quarante ans que l’auteur turc le plus lu au monde s’intéresse aux épidémies. Des personnages spécialistes de la peste étaient déjà au centre de deux de ses livres, La Maison du silence et Le Château blanc.Pour l’élaboration de ce roman d’amour, policier et historique, l’éthique existentialiste et notamment La Peste, d’Albert Camus, ont été ses premières inspirations. Ainsi que les théories du Palestino-Américain Edward Saïd, pionnier du post-colonialisme, l’orientalisme et la lecture erronée que l’Ouest a de l’Est lorsqu’il lui attribue un fatalisme inné.

Si Pamuk pensait au départ faire de Mingher une Turquie miniature, son envie de réalisme est venue l’amender. Il s’est donc inspiré de la Crète et de l’île de Kastellórizo, le point le plus oriental de la Grèce actuelle. Dans un subtil mélange de références, chaque détail, chaque personnage, chaque mouvement a été pensé, travaillé, examiné. Ce récit nous entraînant ainsi dans un tourbillon. Celui du sort hasardeux de l’humanité.

Dans la même rubrique

Les 23, 24 et 25 juin au Sofitel d’Abidjan, le Compendium des compétences féminines de Côte d’Ivoire (COCOFCI) fête son 10 e anniversaire. Récompensé par l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) et le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), le Compendium a été fondé par Euphrasie Kouassi Yao. Ancienne ministre, conseillère spéciale du président Ouattara chargée du genre, elle répond à nos questions.

Publié en juin 2022

Entre deux tournages pour Netflix et un blockbuster à Hollywood, le héros star de Lupin revient à ses sources sénégalaises dans un rôle historique en langue peule…

Publié en juin 2022

Un nouveau roman sur la condition des femmes au Sahel, par la militante que la presse camerounaise surnomme « LA VOIX DES SANS-VOIX ».

Publié en juin 2022