Aller au contenu principal

Editos

Share

Août 2020, le président malien est renversé par un coup d’État militaire. Avril 2021, le fils du dirigeant tchadien, tué au combat, s’empare du pouvoir. Septembre 2021, c’est au tour d’Alpha Condé, en Guinée, d’être contraint de céder sa place, au profit de son chef du Groupement des forces spéciales… Voici donc revenu le temps, que certains pensaient révolu, des coups militaires ou constitutionnels, et des transitions africaines. Avec même des « coups » dans les « coups », comme au Mali, où un autre militaire a renversé le premier putschiste en mai dernier.

Publié en octobre 2021

À Montpellier, le 8 octobre, dans ce « sommet » qui n’en sera pas vraiment un (aucun chef d’État n’est attendu dans le sud de la France), on parlera de refonder la relation France-Afrique, de la réinventer… On évoquera le renouvellement générationnel, la culture, les imaginaires communs. On cherchera surtout à se dire la vérité en face, sans la présence des chefs justement (qui seraient certainement les protecteurs du statu quo…). Achille Mbembe a recueilli et synthétisé le produit de plus de 66 débats préparatoires dans 12 pays africains. Il semblerait que ce soit musclé. Et l’écrivain camerounais s’apprête à les restituer, sans censure, face au président français.

Publié en octobre 2021
logo
magazines magazines magazines magazines

À l’heure où nous écrivons ces lignes, personne ne sait si l’Afrique fera une aussi belle moisson de médailles aux JO 2021 de Tokyo qu’à ceux de 2016 à Rio, où le continent en avait tout de même récolté 45, dont 10 en or. Grosse participation en course de fond des pays de l’Est, comme l’Éthiopie ou le Kenya. Ça, on a l’habitude.

Publié en août 2021

Au moment où j’écris ces lignes, le Covid-19 a, une nouvelle fois, repris l’initiative sur l’ensemble de la planète, dopé par cette mutation Delta particulièrement contagieuse. Face à la force stupéfiante du virus, l’Afrique (en particulier l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique centrale) reste comme partiellement et miraculeusement épargnée. Jeunesse de la population et peut-être aussi de mystérieux processus d’immunités croisées semblent limiter la casse et le nombre de victimes.

Publié en août 2021

On le sait, en quarante ans, la Chine est passée d’un immense empire pauvre au statut de pre mière économie du monde. C’est une performance unique dans l’histoire de l’humanité. Sur la période, le pays a affiché une croissance moyenne de 10 % par an. Et son PIB global a été multiplié par 38. En 1981, la Chine avait exporté pour 25 milliards de dollars. Aujourd’hui, ses exportations atteignent près de 3 000 milliards.

Publié en avril 2021

Voyage en Afrique, depuis Paris, au moment où les restrictions de déplacement font rage. Avec un vrai motif, dûment attesté par trois ou quatre documents. Et le fameux test PCR négatif, exigé par tous les pays. Normal, avec cette épidémie de Covid-19 qui ne faiblit pas, c’est évidemment le plus important.

Publié en mars 2021

Pendant que les pays riches s’écharpent pour accéder aux doses vaccinales, pendant que l’Europe se divise sous l’effet de ses égoïsmes, pendant que les Chinois et les Russes tentent d’utiliser leurs technologies vaccinales pour accroître leur influence, pendant que les États-Unis « mettent le paquet » avec une offensive à coups de milliards de dollars, l’Afrique tente de trouver une réponse à la crise du Covid-19.

Publié en mars 2021

Il va falloir apprendre à vivre avec le Covid19, à l’affaiblir progressivement, avant de pouvoir le ratatiner. Le seul chemin possible pour mener cette bataille, pour vaincre, c’est la vaccination. Et la vaccination pour tous. Il ne suffira pas de protéger les riches, les États-Unis, l’Europe, une partie de l’Asie pour s’en sortir. Il faudra vacciner toute la planète. Vacciner près de 8 milliards d’humains. Un effort homérique, la tâche d’une génération.

Publié en février 2021

Quand le monde de la culture pleure à chaudes larmes en Occident, à coups de salles fermées, de tournées annulées et de festivals reportés sine die, l’Afrique, elle, avance. Comme si la musique et les arts vivants étaient, quelque part, des valeurs inaliénables. Comme si la culture était bien loin d’être une simple cerise sur le gâteau dans des pays où manger à sa faim passerait avant tout, selon les dires de la plupart des « spécialistes », qui se trompent...

Publié en février 2021

Début décembre, Time, le grand hebdomadaire américain, s’est posé la question : 2020 a-t-elle été la pire année de l’histoire ? Évidemment, le tropisme du débat est propre à cette nation de « conquérants optimistes »... Et oui, il y a nettement pire dans l’histoire du monde, des guerres (à l’échelle de la planète), des épidémies dévastatrices (la fameuse peste noire du Moyen Âge, par exemple), des famines, des astéroïdes si l’on remonte à la nuit des temps… Mais pour tous les êtres humains vivant aujourd’hui, le choc 2020 est stupéfiant. Unique. Au-delà de notre expérience. Beaucoup d’entre nous sommes des enfants de l’après-guerre justement, du baby-boom (années 1950-1960), les héritiers des indépendances aussi, d’autres sont des kids de la génération Z (celle des enfants du numérique), tous acteurs et spectateurs d’un formidable accroissement des richesses et d’un recul sans précédent de la pauvreté dans l’histoire de l’humanité.

Publié en décembre 2020